Togo: Hausse des prix des produits pétroliers, abusée?


Video player

Au Togo, le coût de la vie s’élève de plus en plus et dans tous les domaines. Le budget journalier minimal par personne environne les 2000 FCFA sans y ajouter les frais de transports. Parlant de transport, depuis le 19 Juillet dernier les prix des produits pétroliers ont vu leurs prix monter en flèche avec une augmentation d’au moins 200 FCFA.

Ce qui choque le plus dans l’histoire, c’est l’annonce subite et inattendue de la nouvelle par un arrêté interministériel N*015/MCICL/MEF/MDPREM du 18 Juillet 2022 portant sur la fixation du prix des produits pétroliers. Les nouveaux prix étaient : le super sans plomb à 700frs/l; le pétrole lampant à 650frs/l; le mélange deux temps à 788frs/l et le gasoil à 850frs/l.

Apparemment, la vie post-coronavirus au Togo sera très chère en commençant par les denrées alimentaires et s’abattant maintenant sur le prix du carburant. Les Togolais, du moins ceux qui utilisent fréquemment les moyens de transport crient à l’aide mais le gouvernement ne semble pas prêt à faire quelconques retouches aux prix fixés justifiant cela par les prix des produits pétroliers dans les autres pays d’Afrique et la situation économique mondiale.

Cette hausse des prix est jugée trop exagérée car les citoyens n’ayant pas encore digéré les deux premières hausses de cette année notamment celles de Mars et Mai 2022, ne s’attendaient point à ce genre de surprise.
Le secteur du transport sévèrement touché. Par illustration, la société de transports routiers « Olé » dans un communiqué en date du 20 Juillet 2022 stipule: « Le nouveau tarif du compteur passe désormais de 50 FCFA à 75 FCFA par kilomètre ». Le commerce n’est pas épargné car depuis quelques jours déjà, les prix des produits alimentaires de première nécessité ne font que grimper. Notons aussi que malgré l’état des choses, le SMIG togolais est toujours de 35000 FCFA.

Le peuple togolais exhorte alors le Gouvernement à revoir les prix dans les différents secteurs du pays car la vie au Togo serait devenue presque « invivable ».

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire