TikTok lance une campagne de sensibilisation contre le harcèlement en ligne


Video player

D’après un communiqué du réseau social, une campagne contre le harcèlement en ligne sur la plateforme TikTok est menée ce mois de juin. La firme a lancé cet objectif en mettant en place plusieurs vidéos courtes sur la page Discover de la plateforme afin de raconter de véritables histoires autour de cette problématique.

La campagne de sensibilisation que mène la plateforme Tiktok est destinée à promouvoir un comportement respectueux envers les autres, aussi bien dans la vie quotidienne, à l’école et en dehors, que sur Internet ou malheureusement le harcèlement se poursuit régulièrement.

Cette opération va se traduire, au sein même de l’application mobile, par une bannière visible de l’ensemble des utilisateurs. Celle-ci rappelle que le harcèlement concerne absolument tout le monde, sans distinction d’âge. D’autre part, une page de sensibilisation promeut quant à elle un message simple, à savoir ne surtout pas rester isolé face au fléau du harcèlement. Elle fait aussi la promotion du 3020, un numéro d’écoute et d’assistance gratuit qui vient en aide aux victimes. Enfin, des vidéos mettront en image des situations de harcèlement accompagnées de messages de sensibilisation. Les utilisateurs du réseau sont par ailleurs invités à partager leurs expériences, y compris comme témoins, via le hashtag #CreateKindness.

Lire aussi: DIANA BOULI, LA JEUNE STAR CAMEROUNAISE DE TIKTOK

Un responsable de l’entreprise Tiktok a expliqué que les intimidations détériorent l’environnement de confiance sur lequel repose l’application et heurte l’estime de soi des utilisateurs. Il a également ajouté que c’est pour cette raison que l’entreprise s’investit dans des mesures qui aident la plateforme à rester un endroit où la gentillesse et la compassion prospèrent.

De ce fait, les utilisateurs de TikTok pourront ainsi participer à cette initiative afin de partager leur propre vécu. Le réseau social a d’ailleurs dû répondre à de nombreuses critiques concernant le fait qu’il puisse représenter un danger pour les mineurs en étant exposés à des contenus inadaptés, précise Presse-Citron. La Commission européenne l’a notamment épinglé à ce sujet en lui donnant un mois pour répondre à ces accusations. D’ailleurs, la plateforme est également poursuivie à propos d’une négligence dans la protection de la vie privée des mineurs, a ajouté le média.

Lire aussi: Grand P relève le défi Tiktok « Qui veut être roi »? ( Vidéo)

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire