Réseaux sociaux : la police se lance sur TikTok après Twitter, Instagram et Snapchat


Video player

La police nationale ouvre ce jeudi midi son compte sur TikTok, le réseau social très prisé des adolescents. L’institution investit de plus en plus les réseaux sociaux. Pour une institution qui est parfois critiquée, c’est une manière de garder le contact avec les jeunes et de tenter de véhiculer une image plus positive ; nous explique la porte-parole de la police nationale, la commissaire divisionnaire Sonia Fibleuil.

Se rapprocher au maximum des jeunes et garder le contact avec eux tel est l’objectif de la police nationale. En effet, 41 % des 11 millions d’utilisateurs de TikTok en France ayant entre 16 et 24 ans ont été recensés. « Nous souhaitons montrer une image engageante, adaptable de la police », a déclaré Sonia Fibleuil, porte-parole de la police nationale.
D’ailleurs, ajoute-t-elle, il sera proposé à ces jeunes des contenus alternatifs à ce qu’ils regardent habituellement. La police promet de proposer de courtes vidéos de 10 à 15 secondes, format requis par TikTok, pour présenter « en immersion, la diversité de nos métiers, nos missions, notre routine, avec un côté ludique et créatif ».

Lire aussi: DIANA BOULI, LA JEUNE STAR CAMEROUNAISE DE TIKTOK

L’institution va également partager des challenges baptisés « Make your police ». Ce seront des contenus très « secure », qui montreront la police sous un autre angle, en termes d’image et de notoriété, c’est important. D’après Sonia Fibleuil, ces vidéos « ne seront pas moralisatrices », elles parleront des problématiques qui touchent spécifiquement la jeunesse, comme le phénomène de binge drinking (séances d’alcoolisation massive).
Pour animer le compte TikTok, le ministère de l’Intérieur a rapporté qu’un community manager va gérer spécifiquement ce compte et va monter des vidéos, avec les collègues de terrain qui voudront bien participer.
Rappelons que le président de la République dispose lui aussi d’un compte TikTok, ouvert en 2020. Plus de 1,5 millions d’utilisateurs sont abonnés à son profil et une dizaine de vidéos ont été mises en ligne depuis.

La police nationale est présente sur tous les réseaux sociaux. Sur Facebook, l’institution réunit environ 753.000 followers, contre143.000 sur Instagram. Son compte Snapchat, ouvert en janvier, comptabilise actuellement 45.000 abonnés. Si le compte Instagram de la police présente des photos et des vidéos impeccables sur ses unités d’élite ou encore ses agents du quotidien, son Snapchat montre des vidéos plus détendues à caractère humoristique. Par exemple, sur l’une des dernières vidéos publiées, un policier raconte dans quels cas la police a le droit de menotter, avant de perdre une clé de ses propres menottes.

Lire aussi: TikTok : il sera bientôt possible de postuler à des offres d’emploi

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire