Sénégal : pourquoi Macky Sall gâte-t-il policiers, gendarmes et militaires ?


Video player

Au Sénégal, les agents des forces de sécurité et de défense, qui ont pris part au maintien de l’ordre lors des violentes manifestations du mois de mars dernier, dans le cadre de l’affaire ayant opposé le député Ousmane Sonko à la masseuse Adji Sarr, ont perçu leurs primes. Pourquoi Macky Sall gâte-t-il les agents des forces de sécurité et de défense ?

C’est le journal Le Témoin, qui a donné cette information. Selon le tabloïd, chaque policier, gendarme ou militaire ayant pris part aux opérations de maintien de l’ordre, lors des manifestations qui ont émaillé l’interpellation du député Ousmane Sonko, le 3 mars dernier, a été récompensé.

L’Etat, selon le journal, a versé une somme de 30 000 FCFA pour chaque agent ayant pris part à la sécurisation de Sénégal, qui s’est embrasé, trois jours durant, notamment les 3, 4 et 5 mars derniers. Pour services supplémentaires rendus durant ces trois jours, chaque élément des forces de sécurité et de défense a reçu une prime spéciale.

Selon le journal, les agents ont appelé cette récompense « prime Adji Sarr », et n’ont pas manqué de prier pour la masseuse Adji Sarr, à qui ils auraient souhaité « longue vie et santé ». Cette prime de l’Etat du Sénégal intervient après celle versée de 7 000 FCFA, lors du couvre-feu, qui avait déclenché la colère des hommes en tenue.

Pour rappel, cette affaire, qui avait déclenché des violences à travers les quatre coins du Sénégal, avaient fait une quinzaine de morts. A l’origine, le député par ailleurs chef de l’opposition sénégalaise, Ousmane Sonko, avait été accusé de viols répétés par la masseuse Adji Sarr. Convoqué par les gendarmes, le 3 mars, le député n’a pas voulu emprunter le chemin à lui tracé par les forces de l’ordre.

Cette situation a déclenché une confusion, qui a abouti à l’arrestation du député Ousmane Sonko, accusé de « trouble à l’ordre public et participation à une manifestation non autorisée ». Après trois jours de violences, le temps qu’aura duré la garde-à-vue du chef de l’opposition sénégalaise, l’Etat lâche du lest et décide de libérer Ousmane Sonko. Non sans avoir pris le soin de le mettre sous contrôle judiciaire.

Aujourd’hui, avec la distribution tous azimut de cette prime spéciale de 30 000 FCFA par les autorités sénégalaises, la question qui mérite d’être posée est de savoir pourquoi Macky Sall a-t-il décidé de gâter les policiers, gendarmes et militaires.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Sénégal : pourquoi Macky Sall gâte-t-il policiers, gendarmes et militaires ? Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire