Burkina Faso Actualités Politique

Roch Kaboré : « On n’a jamais interdit à quelqu’un de rentrer au Burkina Faso »

Roch Kabore On na jamais interdit a quelquun de rentrer au Burkina Faso doingbuzz

Ce dimanche 25 octobre 2020, le président du  Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, au cours d’un entretien a soutenu n’avoir « jamais interdit à quelqu’un de rentrer au Burkina Faso ». Il parlait des exilés.

Dans un grand entretien retransmis à la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB), le chef de l’Etat a abordé des sujets touchant à son bilan et à l’actualité : la politique, la sécurité, la santé, les grands engagements du mandat, le front social, l’actualité nationale et internationale. Bref, il  a fait le bilan des cinq ans passés à la tête du pays.

À lire aussi :   Burkina : Deuil national de 72h décrété

Selon lui, des efforts ont été faits dans tous les secteurs, surtout au niveau des grands engagements de son mandat en matière de santé, d’accès à l’eau potable et à l’assainissement, d’éducation, d’accès à l’énergie entre autres. Malgré les aléas sécuritaires et sanitaires, le gouvernement s’est véritablement appliqué à relever les défis des grands chantiers pour le développement du Burkina Faso.

Lire aussi : Ka Cora s’attaque à un journaliste burkinabè

Sur le front social, Roch Christian Kaboré a réaffirmé l’ouverture du gouvernement au dialogue et à la concertation. Dans ses propos, le chef de l’Etat est revenu sur la nécessité de la réconciliation nationale, pour un vivre-ensemble.

À lire aussi :   Burkina Faso : la culture du maïs, du mil, du sorgho interdit dans la région du Sahel

Faisant allusion aux exilés, notamment l’ex-président Blaise Compaoré et l’ex-Premier ministre Yacouba Isaac Zida, Roch Kaboré affirme n’avoir jamais interdit à quelqu’un de rentrer au Burkina Faso.

« Nous n’avons jamais interdit à quelqu’un de rentrer au Burkina Faso. Nous n’avons mis personne dehors. Celui qui a des problèmes avec la justice devra les affronter », a souligné Roch Marc Christian Kaboré, parlant des exilés.

Toujours selon le président Kaboré, « ceux qui rentrent, s’ils ont des dossiers au niveau de la justice, ils répondront ».

Lire aussi : Burkina Faso : Roch Kaboré envisage le retour de Blaise Compaoré, s’il est réélu

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire