Le pouvoir de l'information à votre portée sur doingbuzz.com
Burkina Faso : Un rassemblement des pro-Blaise Compaoré interdit
09/08/2020 à 17h53 par Julien Kouevidjin

Un rassemblement des pro-Compaoré a été empêché ce samedi 08 août 2020 au Burkina Faso dans la ville de Ouagadougou. Il avait pour objectif de lancer un appel pour le retour de l’ancien dirigeant burkinabè Blaise Compaoré.

 


Actuellement exilé en Côte d’Ivoire, l’ex-président avait connu sa chute depuis 2014 à l’instar d’autres exilés politiques. A cet effet Le mouvement Action Concorde a prévu réunir des milliers d’habitants à la Maison du Peuple ce samedi à Ouagadougou avec pour but de faire appel à son retour tant attendu au Burkina Faso. En effet le mouvement s’est vite vu privé d’accès au lieu par les forces de l’ordre et a finalement tenu une conférence de presse dans un hôtel de la capitale.

 

Lire aussi : L'ancienne directrice de RFI tacle Alassane Ouattara

 

La majeure partie des manifestants n’a pas hésité à montrer son sentiment de déception suite à l’empêchement du rassemblement. « Ici au Burkina Faso c’est pas la démocratie, on doit laisser chacun s’exprimer librement » a laissé entendre un participant avec mépris. Pour les initiateurs de ce mouvement, ceci était tout simplement une manière de faire appel à l’ancien président Blaise Compaoré pour qu’il rentre au pays alors qu’il est parti en exil en Côte d’Ivoire il y a plus de cinq ans. « Les différents acteurs parlent de conciliation mais il n’y a pas d’acte concret » a remis en question Lassina Ouédraogo, coordonnateur du mouvement Action Concorde.

 


Pour le moment aucune raison n’a été avancée pour justifier cette interdiction malgré le brandissement des documents qui attestent les démarches réalisés pour que cette manifestation ait lieu. « Nous avions eu l’autorisation de la mairie de Ouagadougou » a confié Lassina Ouédraogo. Elle déclare tout de même ne pas connaître ce qui est à l’origine de cette interdiction.

 


Par ailleurs, d’autres actions sont en cours pour un retour au pays de l’ancien président Blaise Compaoré.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 78 710 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Un rassemblement des pro-Compaoré a été empêché ce samedi 08 août 2020 au Burkina Faso dans la ville de Ouagadougou. Il avait pour objectif de lancer un appel pour le retour de l’ancien dirigeant burkinabè Blaise Compaoré.

 


Actuellement exilé en Côte d’Ivoire, l’ex-président avait connu sa chute depuis 2014 à l’instar d’autres exilés politiques. A cet effet Le mouvement Action Concorde a prévu réunir des milliers d’habitants à la Maison du Peuple ce samedi à Ouagadougou avec pour but de faire appel à son retour tant attendu au Burkina Faso. En effet le mouvement s’est vite vu privé d’accès au lieu par les forces de l’ordre et a finalement tenu une conférence de presse dans un hôtel de la capitale.

 

Lire aussi : L'ancienne directrice de RFI tacle Alassane Ouattara

 

La majeure partie des manifestants n’a pas hésité à montrer son sentiment de déception suite à l’empêchement du rassemblement. « Ici au Burkina Faso c’est pas la démocratie, on doit laisser chacun s’exprimer librement » a laissé entendre un participant avec mépris. Pour les initiateurs de ce mouvement, ceci était tout simplement une manière de faire appel à l’ancien président Blaise Compaoré pour qu’il rentre au pays alors qu’il est parti en exil en Côte d’Ivoire il y a plus de cinq ans. « Les différents acteurs parlent de conciliation mais il n’y a pas d’acte concret » a remis en question Lassina Ouédraogo, coordonnateur du mouvement Action Concorde.

 


Pour le moment aucune raison n’a été avancée pour justifier cette interdiction malgré le brandissement des documents qui attestent les démarches réalisés pour que cette manifestation ait lieu. « Nous avions eu l’autorisation de la mairie de Ouagadougou » a confié Lassina Ouédraogo. Elle déclare tout de même ne pas connaître ce qui est à l’origine de cette interdiction.

 


Par ailleurs, d’autres actions sont en cours pour un retour au pays de l’ancien président Blaise Compaoré.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 78 710 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire