Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Mali : Des milliers de manifestants réclament le départ du président
06/06/2020 à 14h27 par La redaction

Mali : Des milliers de manifestants réclament le départ du président

Mali : Des milliers de manifestants réclament le départ du président

 

Au mali, des milliers de manifestants  se sont descendus dans les rues de Bamako pour exprimer leur indignation face à la gestion du chef de l’Etat.

 

Plusieurs personnes ont défilé, ce vendredi 5 juin, dans les rues de la capitale malienne, Bamako, pour réclamer le départ du président, Ibrahim Boubacar Kéita.

 

Le rassemblement est organisé par une nouvelle alliance formée d'un mouvement ayant à sa tête l'imam Mahmoud Dicko, du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) qui regroupe des partis d'opposition dont le principal d'entre eux, et d'Espoir Mali Koura (EMK), un mouvement de la société civile dirigé par le cinéaste et ancien ministre de la Culture Cheick Oumar Sissoko.

 

A l’appel du mouvement de l’Imam Mahmoud Dicko, plusieurs maliens sont descendus dans les rues de Bamako pour exprimer leur indignation face à la gestion du chef de l’Etat. « 7 ans de pouvoir, ça suffit », « IBK dégage », en référence aux initiales du dirigeant malien au pouvoir depuis 2013, pouvait-on lire sur des pancartes sur la Place de l’Indépendance, à Bamako, où étaient réunies quelque 10.000 personnes, au son des vuvuzelas.

Mali : Des milliers de manifestants réclament le départ du président

Entre autres revendications, les manifestants réclamaient la libération de l’ex-Premier ministre et principal opposant, Soumaïla Cissé, enlevé le 25 mars, alors qu’il était en campagne pour les élections législatives dans sa zone d’origine, le centre du Mali.

 

Mahmoud Dicko, éminente figure religieuse autrefois proche du président Kéita, qui a fait récemment son entrée en politique, est un critique vigoureux du pouvoir de Bamako.

 

Pour rappel, le Mali est en proie, depuis 2012, à une profonde crise multiforme, sécuritaire, politique, économique. Les insurrections indépendantistes et maintenant djihadistes, menées par les groupes liés à Al-Qaïda et à l’organisation Etat islamique, ainsi que les violences intercommunautaires, ont fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés. Parties du nord du Mali, les violences se sont propagées au centre du pays, puis au Burkina Faso et au Niger voisins.

Lire aussi : La mère d’Ali Bongo agressée et « jetée au sol » par des militaires de sa garde rapprochée

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 319 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Plus sur Doingbuzz

Voici ce que Fally Ipupa a fait de son argent après son concert à Abidjan

17/01/2021

Voici ce...

Après son exploit à Abidjan, Fally Ipupa...
Togo / Enseignement : le secrétaire du SET est arrêté

17/01/2021

Togo /...

Le rapporteur du  SET arrêté.  La nouvelle...
coach Zimbabwe chan

17/01/2021

CHAN 2021...

Le Championnat d'Afrique des Nations CHAN édition...
Bè-Kpota : Des habitants expulsés de deux maisons se retrouvent dans une misère indescriptible

17/01/2021

Bè-Kpota :...

  Pauvreté. Dénuement. Ces mots sont peu...
CHAN 2021: Que cherche Claude Leroy dans le nid des éperviers locaux au Cameroun?

17/01/2021

CHAN 2021:...

Les éperviers locaux sont depuis vendredi sur...
Patrice Talon

17/01/2021

Présidentielle au...

Elu en 2016 à la tête du...
Togo: Les championnats D1 et D2 reprennent service le 20 mars prochain

17/01/2021

Togo: Les...

Dans un communiqué adressé aux présidents et...
WhatsApp repousse la modification de ses conditions d’utilisation

17/01/2021

WhatsApp repousse...

Suite à de vives critiques après l’annonce...
CHAN 2021: Abalo Dosseh « Les joueurs sont très concernés et sont concentrés

17/01/2021

CHAN 2021:...

  La délégation togolaise est bel et...
booba et mhd

16/01/2021

Booba annonce...

Le featuring entre Booba et MHD est...
Soldat

16/01/2021

Un soldat...

  Une histoire d'assassinat secoue actuellement la...
Togo : le couvre-feu de nouveau décrété ( Gouvernement)

16/01/2021

Togo :...

La lutte contre le coronavirus n'est pas...
Profanation de la Bible, que disent les autorités togolaises ?

16/01/2021

Profanation de...

La scène peu recommandable offerte par l’artiste...
Togo : Le MEJ rend propre le CMS de Kévé

16/01/2021

Togo :...

Le Mouvement pour l'Épanouissement des Jeunes, (MEJ)...
CHAN 2021 : les mots de Victoire Dogbé aux Éperviers du Togo

16/01/2021

CHAN 2021...

Les éperviers locaux ont reçu le drapeau...
USA : les émeutiers du Capitole voulaient assassiner les élus

16/01/2021

USA : les émeutiers du...

Les inquiétudes autour de l'assaut des pro-Trump...
États-Unis : record du nombre de femmes au Congrès

16/01/2021

États-Unis :...

Le Congrès américain n'aura jamais compté autant...
Côte d'Ivoire : Guillaume Soro adresse un message émouvant à Aïcha Koné

16/01/2021

Côte d’Ivoire...

En dehors d'être un fervent politicien, Guillaume Soro est...
Analyse : Pourquoi quitter WhatsApp pour d'autres applications est inutile ?

15/01/2021

Analyse :...

  Avec plus de 1 Milliard d'utilisateurs...
tina glamour

15/01/2021

Tina Glamour...

Il y a de ces hommes qui...

 

Au mali, des milliers de manifestants  se sont descendus dans les rues de Bamako pour exprimer leur indignation face à la gestion du chef de l’Etat.

 

Plusieurs personnes ont défilé, ce vendredi 5 juin, dans les rues de la capitale malienne, Bamako, pour réclamer le départ du président, Ibrahim Boubacar Kéita.

 

Le rassemblement est organisé par une nouvelle alliance formée d'un mouvement ayant à sa tête l'imam Mahmoud Dicko, du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) qui regroupe des partis d'opposition dont le principal d'entre eux, et d'Espoir Mali Koura (EMK), un mouvement de la société civile dirigé par le cinéaste et ancien ministre de la Culture Cheick Oumar Sissoko.

 

A l’appel du mouvement de l’Imam Mahmoud Dicko, plusieurs maliens sont descendus dans les rues de Bamako pour exprimer leur indignation face à la gestion du chef de l’Etat. « 7 ans de pouvoir, ça suffit », « IBK dégage », en référence aux initiales du dirigeant malien au pouvoir depuis 2013, pouvait-on lire sur des pancartes sur la Place de l’Indépendance, à Bamako, où étaient réunies quelque 10.000 personnes, au son des vuvuzelas.

Mali : Des milliers de manifestants réclament le départ du président

Entre autres revendications, les manifestants réclamaient la libération de l’ex-Premier ministre et principal opposant, Soumaïla Cissé, enlevé le 25 mars, alors qu’il était en campagne pour les élections législatives dans sa zone d’origine, le centre du Mali.

 

Mahmoud Dicko, éminente figure religieuse autrefois proche du président Kéita, qui a fait récemment son entrée en politique, est un critique vigoureux du pouvoir de Bamako.

 

Pour rappel, le Mali est en proie, depuis 2012, à une profonde crise multiforme, sécuritaire, politique, économique. Les insurrections indépendantistes et maintenant djihadistes, menées par les groupes liés à Al-Qaïda et à l’organisation Etat islamique, ainsi que les violences intercommunautaires, ont fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés. Parties du nord du Mali, les violences se sont propagées au centre du pays, puis au Burkina Faso et au Niger voisins.

Lire aussi : La mère d’Ali Bongo agressée et « jetée au sol » par des militaires de sa garde rapprochée

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 319 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire