L’Éthiopie abat « par erreur » un vol humanitaire en Somalie


Video player

L’Éthiopie a travers un communiqué adressé à l’UA, a admis avoir abattu lundi 4 mai dernier en Somalie un avion transportant des aides humanitaires. L’engin avait à son bord 6 passagers qui sont tous décédés.

Ce vol devrait approvisionner la Somalie en matériel humanitaire et médical dans sa lutte contre le Covid-19. Lors de son atterrissage, cet un avion de la compagnie African Express Airways a chuté non loin du camp militaire de Bardale, dans le sud-ouest de la Somalie. Une enquête lancée par les autorités somaliennes a révélé que ce crash serait dû à un tir de missile.

Plus tard, l’Éthiopie avoué être responsable de « l’incident ». A en croire les explication qu’elle a donné, ce tir serait le résultat d’une erreur de communication de ses troupes au sol. Le pays a effectivement déployé son armée dans cette région pour sécuriser le camp militaire de Bardale enclin aux attaques des terroristes.

Lire aussi : Une éthiopienne a conquis le cœur de Faure Gnassingbe pour de bon

« L’avion avait un comportement inhabituel, volant à faible altitude, comme s’il cherchait une cible pour commettre un attentat-suicide », ont expliqué les autorités éthiopiennes. Ces dernières semblent donner raison à leurs hommes au sol. Toutefois, elles s’engagent à collaborer avec le Kenya et la Somalie pour une enquête approfondie.

Lire aussi : Congo-Brazzaville : un avion d’Air France criblé de balles

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire