Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Congo-Brazzaville : un avion d’Air France criblé de balles
13/04/2020 à 09h41 par Tritech Raheem

Un Airbus 330 d’Air France destiné à rapatrier les ressortissants français résidant au Congo a été endommagé. L'avion a été criblé de balles sur le tarmac de l’aéroport de Pointe-Noire. Il ne s'agit pas d'une attaque préméditée a rassuré la direction de l’aviation civile et Air France.

L’incident s’est produit samedi soir entre 21h30 et 21h50, heure locale lors d'une d’une altercation. Un agent de la gendarmerie des frontières aurait fait usage de sa kalachnikov et tiré des balles qui ont touché l’aéronef d’Air France en stationnement sur l'asphalt de l'aéroport. « Une balle a raflé l’appareil et une autre l’a traversé et l’a endommagé », a expliqué Olivier Jallet, directeur général d’Air France pour le Congo et la République démocratique du Congo (RDC).

Lire aussi : Crash en mer d’un avion : 4 Français portés disparus

Cet avion était destiné à rapatrier ce dimanche 12 avril les français qui sont restés bloqués au Congo-Brazzaville à cause de la pandémie de Covid-19. Il devait ramener au bercail 110 ressortissants français et embarquer 110 autres lors d’une escale à Bangui. L'avion d'Air France a donc bénéficié d’une autorisation exceptionnelle en cette période où les frontières sont fermées à cause du Covid-19. Cependant, le voyage a été repoussé à lundi et sera assuré par un avion secours.

Lire aussi : Coronavirus : Air France suspend ses vols vers la Chine

Aucun blessé n’a été enregistré au cours de cet incident. Jean-Claude Gakosso, le chef de la diplomatie dans une correspondance, a exprimé ses regrets au gouvernement français et annoncé l’ouverture d’une enquête afin de « clairement établir les circonstances et les responsabilités ». François Barateau, l'ambassadeur de France s’est donc entretenu dimanche avec trois membres du gouvernement congolais pour élucider cette affaire.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 509 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Un Airbus 330 d’Air France destiné à rapatrier les ressortissants français résidant au Congo a été endommagé. L'avion a été criblé de balles sur le tarmac de l’aéroport de Pointe-Noire. Il ne s'agit pas d'une attaque préméditée a rassuré la direction de l’aviation civile et Air France.

L’incident s’est produit samedi soir entre 21h30 et 21h50, heure locale lors d'une d’une altercation. Un agent de la gendarmerie des frontières aurait fait usage de sa kalachnikov et tiré des balles qui ont touché l’aéronef d’Air France en stationnement sur l'asphalt de l'aéroport. « Une balle a raflé l’appareil et une autre l’a traversé et l’a endommagé », a expliqué Olivier Jallet, directeur général d’Air France pour le Congo et la République démocratique du Congo (RDC).

Lire aussi : Crash en mer d’un avion : 4 Français portés disparus

Cet avion était destiné à rapatrier ce dimanche 12 avril les français qui sont restés bloqués au Congo-Brazzaville à cause de la pandémie de Covid-19. Il devait ramener au bercail 110 ressortissants français et embarquer 110 autres lors d’une escale à Bangui. L'avion d'Air France a donc bénéficié d’une autorisation exceptionnelle en cette période où les frontières sont fermées à cause du Covid-19. Cependant, le voyage a été repoussé à lundi et sera assuré par un avion secours.

Lire aussi : Coronavirus : Air France suspend ses vols vers la Chine

Aucun blessé n’a été enregistré au cours de cet incident. Jean-Claude Gakosso, le chef de la diplomatie dans une correspondance, a exprimé ses regrets au gouvernement français et annoncé l’ouverture d’une enquête afin de « clairement établir les circonstances et les responsabilités ». François Barateau, l'ambassadeur de France s’est donc entretenu dimanche avec trois membres du gouvernement congolais pour élucider cette affaire.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 509 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire