Le Maroc a-t-il délibérément attaqué les trois personnes en Algérie ?

L’attaque du 1er novembre, imputée à l’armée marocaine, qui a coûté la vie à trois chauffeurs de camion algériens, a été menée « délibérément » et à l’aide d' »armes de précision ».

Les médias algériens ont cité le journal espagnol El Pais disant que l’évolution de la mort de trois ressortissants algériens sur la route Nouakchott-Ouargla montrait que l’attaque avait été menée par des drones.

Les médias espagnols ont cité des sources disant qu’ils rejetaient la fausse hypothèse et soupçonnaient qu’il s’agissait d’une erreur. Sur les réseaux sociaux, c’est un flot de posts.

À lire aussi :
Algérie : une fille de 19 ans violée, égorgée et brûlée

Le réseau a été subitement piraté par des analystes, qui ont décrypté ces derniers événements, qui ont exacerbé les tensions déjà intenses entre le Maroc et l’Algérie.

Certains ont même affirmé que l’attaque impliquait le drone de combat turc Bayraktar TB-2 lancé depuis la base aérienne de Smara dans le désert du Sahara. Qu’est-ce que c’est?

À lire aussi :
Maroc : une tentative de trafic de plus de 2,3 tonnes de résine déjouée

Le porte-parole adjoint du secrétaire général des Nations Unies Farhan Haak a détaillé dans la conclusion que la mission a « observé deux camions portant des plaques d’immatriculation algériennes stationnés parallèlement l’un à l’autre.

Les deux camions ont subi d’importants dommages et ont été carbonisés » ajoutant que le bombardement de trois Algériens civils ont eu lieu près de Bir Lahlu.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆
Mots clés:, ,

Laisser votre commentaire