Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Interview d’Alassane Ouattara sur RFI : Guillaume Soro réplique
28/10/2020 à 10h29 par Aimé AMSON

Le président Alassane Ouattara et son ancien fils rebelle Guillaume Soro ne manquent pas d'occasion pour s'attaquer. Comme le berger à la bergère, Guillaume Soro n'a pas tardé pour répondre à son ancien mentor. Le mot d’ordre de ce dernier ne change pas " il n'y aura pas les élections en Côte d'Ivoire".

Lire aussi : Guillaume Soro au Mali pour planifier un coup d’état ?

Lors d'une interview exclusive à la radio France Internationale RFI, Alassane Ouattara ne change pas d'avis sur la tenue de l'élection présidentielle le 31 octobre prochain.

A la question de savoir si l'élection aura lieu le 31 octobre prochain, le président Alassane Ouattara répond par affirmative. Il souligne n'avoir aucune habileté pour reporter le scrutin, car on réfère à la constitution, donc l'élection selon lui aura lieu à la date prévue par la loi.

Suite à cette déclaration, l'ancien premier ministre Guillaume Soro, l'ancien bras droit du président Alassane Ouattara prouve le contraire. Il trouve de son côté que le scrutin ne va pas tenir. Comme il l’habitude de la dire il persiste et signe

« L'élection présidentielle ivoirien du 31 octobre 2020 n'aura pas lieu », a encore martelé l'ancien président de l'Assemblée nationale.

Lire aussi : Alassane Ouattara sur Guillaume Soro : “Ce garçon a pété les plombs”

Le chef rebelle estime que son ancien mentor vient de lui donner raison. « J'avais dit qu'il n'y aura pas d'élections en Côte d'Ivoire le 31 octobre 2020. Certains m'ont moqué. Mais Ouattara vient de me confirmer et de le donner raison », a-t-il précisé.

Depuis son exil forcé, Guillaume Kigbafori Soro et le président Alassane Ouattara ne cessent de s'attaquer. Les deux hommes politiques s'envoient des flèches.

Actuellement, la Côte d'Ivoire est dans une crise préélectorale. On enregistre des morts et des blessés. La désobéissance civile dont parle l'opposition serait en train de gagner le terrain. Le lendemain du pays est sombre. L'on craint une éventuelle crise à l'image de celle de 2010-2011 qui avait mis le pays économiquement en genou.

Lire aussi : Alassane Ouattara : « Guillaume Soro ne sait pas manipuler un revolver »

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le président Alassane Ouattara et son ancien fils rebelle Guillaume Soro ne manquent pas d'occasion pour s'attaquer. Comme le berger à la bergère, Guillaume Soro n'a pas tardé pour répondre à son ancien mentor. Le mot d’ordre de ce dernier ne change pas " il n'y aura pas les élections en Côte d'Ivoire".

Lire aussi : Guillaume Soro au Mali pour planifier un coup d’état ?

Lors d'une interview exclusive à la radio France Internationale RFI, Alassane Ouattara ne change pas d'avis sur la tenue de l'élection présidentielle le 31 octobre prochain.

A la question de savoir si l'élection aura lieu le 31 octobre prochain, le président Alassane Ouattara répond par affirmative. Il souligne n'avoir aucune habileté pour reporter le scrutin, car on réfère à la constitution, donc l'élection selon lui aura lieu à la date prévue par la loi.

Suite à cette déclaration, l'ancien premier ministre Guillaume Soro, l'ancien bras droit du président Alassane Ouattara prouve le contraire. Il trouve de son côté que le scrutin ne va pas tenir. Comme il l’habitude de la dire il persiste et signe

« L'élection présidentielle ivoirien du 31 octobre 2020 n'aura pas lieu », a encore martelé l'ancien président de l'Assemblée nationale.

Lire aussi : Alassane Ouattara sur Guillaume Soro : “Ce garçon a pété les plombs”

Le chef rebelle estime que son ancien mentor vient de lui donner raison. « J'avais dit qu'il n'y aura pas d'élections en Côte d'Ivoire le 31 octobre 2020. Certains m'ont moqué. Mais Ouattara vient de me confirmer et de le donner raison », a-t-il précisé.

Depuis son exil forcé, Guillaume Kigbafori Soro et le président Alassane Ouattara ne cessent de s'attaquer. Les deux hommes politiques s'envoient des flèches.

Actuellement, la Côte d'Ivoire est dans une crise préélectorale. On enregistre des morts et des blessés. La désobéissance civile dont parle l'opposition serait en train de gagner le terrain. Le lendemain du pays est sombre. L'on craint une éventuelle crise à l'image de celle de 2010-2011 qui avait mis le pays économiquement en genou.

Lire aussi : Alassane Ouattara : « Guillaume Soro ne sait pas manipuler un revolver »

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire