Guerre russo-ukrainienne : un transporteur passe en contrebande de la drogue déguisée en dons aux victimes


Video player

Un transporteur lituanien conduisant un minibus de dons censé être destiné à l’Ukraine a été intercepté avec 30 kg d’herbe de cannabis et 450 g de résine.

Incroyable répression des douanes françaises ! Selon les informations fournies par Le Parisien, un minibus qui devait transporter des dons à destination de l’Ukraine a été intercepté fin juillet sur l’A31 au nord de Metz, contenant pas moins de 30 kilogrammes d’herbe de cannabis et 450 grammes de résine sous une trappe. .

 

Il prend de la drogue pour des dons humanitaires

Le chauffeur lituanien a d’abord nié les faits, affirmant qu’il ne savait pas qu’il y avait autant de drogue dans sa voiture, avant d’être arrêté et détenu par les douanes.

Il a ensuite assuré aux enquêteurs et à un juge que son voyage se terminerait en Europe de l’Est avec un important don qui aurait été expédié dans son minibus vers l’Ukraine. Cependant, les enquêteurs n’ont trouvé aucune trace de ces envois présumés.

Trois ans de prison

Cependant, les autorités ont découvert que la cargaison illégale avait été soigneusement installée sous le hayon de son véhicule, dans des sacs thermoscellés et parfumés, pour tromper les douanes dans l’odeur du chien et ont identifié notre source.

 

La douane a estimé son coût total à plus de 150 000 euros (environ 98 430 700 francs CFA). Il a été condamné défavorablement à trois ans de prison par la police pour des soupçons de trafic de stupéfiants, assorti d’un an de prison avec sursis et d’une amende douanière de 127 200 euros (environ 83 469 200 francs CFA).

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire