Côte d’Ivoire / Rencontre Ouattara-Macron : le gouvernement livre le contenu des échanges, Jeune Afrique dit le contraire


Video player

Le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara candidat à l’élection Présidentielle d’octobre prochain, a regagné les bords de la lagune Ebrié après une mission de travail en France et à Niamey au Niger.

Les chefs d’Etat se sont rendus à Niamey pour le 57è sommet de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, pour se pencher sur la situation sociopolitique de la sous région ouest-africaine. Bien avant cela, le Chef de l’Etat ivoirien était à Paris où il s’est entretenu avec son homologue relativement à la situation qui prévaut en Côte d’Ivoire.

 

Lors de cette réunion de haut niveau, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara a indiqué qu’il est important d’apporter plus de précisions sur la réforme du système monétaire de l’UEMOA. Il a par ailleurs souhaité que les élections soient apaisées dans les 6 pays dans lesquelles elles se tiendront cette année.

Se prononçant sur la situation qui prévaut au Mali, Alassane Ouattara a réaffirmé la nécessité pour ce pays de respecter les décisions de la CEDEAO, à savoir, la désignation, dans les prochains jours, d’un Président de Transition civile, d’un Premier Ministre civil et d’une transition de 12 mois.

Faisant le point de sa rencontre avec le Chef de l’Etat français, Alassane Ouattara a indiqué qu’il a abordé l’actualité sociopolitique de la Côte d’Ivoire ainsi que celle du Mali. Le Chef de l’Etat, qui a exprimé sa joie de regagner Abidjan, a indiqué que sa mission a été fructueuse et a permis d’avoir de bonnes perspectives économiques et diplomatiques pour la Côte d’Ivoire.

Cependant, à en croire notre confrère Jeune Afrique, le Président Alassane Ouattara a été en réalité invité par son homologue français, Emmanuel Macron, à reporter les élections présidentielles prévues pour le 31 octobre à une date ultérieure.

De plus, l’article de Jeune Afrique précise qu’Alassane Ouattara a été invité à se retirer de la course à la présidentielle prochaine. Emmanuel Macron a par ailleurs invité son hôte à « faciliter l’ouverture d’un dialogue avec ses deux principaux opposants et de trouver un successeur pour opérer le “changement générationnel” initialement promis ».

Notons par ailleurs que le candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) aurait promis à son homologue une réconciliation entre lui et le président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, Henri Konan Bédié ainsi que Laurent Gbagbo, qui lui est toujours en attente de son passeport en Belgique pour regagner son pays.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire