Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
L’inattendu ralliement de François Bayrou à Emmanuel Macron
24/02/2017 à 09h58 par La redaction
Publicité
Publicité

Il ne reste que 57 jours avant le premier tour de l'élection présidentielle française, le 23 avril 2017, et décidement dans cette campagne rien ne se passe comme prévu ! Cette fois, c'est Francois Bayrou qui a pris tout le monde de court.

Plutôt que de se lancer une quatrième fois dans l’aventure présidentielle, le patron du Modem a préféré offrir ses services à Emmanuel Macron. Une offre aussitôt acceptée par le candidat d' « En marche », qui était mercredi soir sur un petit nuage. « Je pense que c’est un véritable tournant, à la fois dans notre campagne présidentielle mais aussi dans la vie politique française, a estimé l’ancien locataire de Bercy. C’est une vraie recomposition et c’est enfin la fin de certains clivages aussi ».

Une surprenante volte-face de François Bayrou

Leur entente avait en réalité été négociée quelques jours auparavant. Un ralliement d'autant plus inattendu que le maire de Pau n'avait pas été tendre ces dernières semaines avec l’ancien ministre de l’Economie, l’accusant notamment d’être le candidat « des puissances d’argent ». Un retournement que François Bayrou a bien tenté de justifier : « ça n’est pas une volte-face, c’est une garantie obtenue, a-t-il assuré mercredi soir sur le plateau de France 2. Si je n’avais pas eu cette assurance, que nous allons enfin en France imposer une loi qui empêche les grands intérêts et le monde de l’argent de prendre le pas sur le monde politique, je n’aurais pas fait cette alliance ».

L’accord Hamon-Jadot finalisé

Quoi qu'il en soit, ce rapprochement a été très mal vécu au sein du camp Fillon. La droite y a vu là un nouveau coup de poignard de celui qu'elle considère comme un traître depuis son soutien à Francois Hollande au second tour de la présidentielle de 2012. Sale nouvelle donc pour Les Républicains qui semblaient pourtant remonter quelque peu la pente ces derniers jours.

La gauche, elle, se réjouit officiellement de ce rapprochement. Sauf que cette entente rebat les cartes, et pourrait bien relancer la dynamique autour de la campagne d'Emmanuel Macron, à l'heure où celle de Benoît Hamon semble marquer le pas. Même si le candidat socialiste peut se féliciter d’être enfin parvenu à trouver un accord avec Yannick Jadot. Une annonce officialisée jeudi soir quelques minutes avant le grand oral de Jean-Luc Mélenchon sur France 2. Tout sauf un hasard bien sûr. Le candidat de « la France insoumise » avait quant à lui déclaré la semaine dernière ne pas vouloir s’accrocher à un « corbillard », sous-entendu au parti socialiste.

Marine Le Pen toujours au plus haut

Pendant ce temps, Marine Le Pen continue elle de faire la course en tête dans les sondages. Les intentions de vote en sa faveur oscillent entre 25 et 27% au premier tour. La candidate d’extrême-droite ne semble pas pâtir de l’affaire de ses assistants parlementaires au Parlement européen. Affaire dans laquelle sa cheffe de cabinet Catherine Griset, soupçonné d’emploi fictif, a été mise en examen mercredi. Des accusations niées en bloc par la présidente du Front national. « Je conteste formellement les faits encore une fois qui nous sont reprochés »

Publicité
Publicité
, a-t-elle déclaré mercredi soir sur TF1, avant de mettre en garde : « il y a là un risque très lourd d’instrumentalisation de la justice. Je pense qu’aujourd’hui nous ne sommes pas dans la sérénité, dans l’impartialité et dans l’indépendance qui est nécessaire à l’administration de la justice. Tout le dit ! » Marine Le Pen pourrait être prochainement convoquée par les juges dans cette affaire.

Le programme de la semaineprochaine

Dès samedi 25 février et jusqu’au vendredi 3 mars, place à la transhumance annuelle de l’animal politique. Tous les candidats seront au rendez-vous du salon de l’Agriculture. Tous sauf Jean-Luc Mélenchon, qui préfère aller visiter une ferme dans l’Oise. Sinon, Marine Le Pen sera dimanche 26 à Nantes pour son premier grand meeting. François Fillon ira à Meaux le lendemain sur les terres de son ancien rival Jean-François Copé. Critiqué dans son camp, Benoît Hamon va lui tenter d’accélérer le rythme la semaine prochaine en faisant pas moins de trois meetings dont un dans sa ville natale de Brest. Enfin, autre temps fort, Emmanuel Macron dévoilera son programme jeudi 2 mars, un projet qu’il a prévu de chiffrer ce vendredi 24 février dans la matinée.

La petite phrase en off de la semaine

« Ce n’est pas en singeant Le Pen qu’on la fera baisser », s’est énervé cette semaine un proche d’Alain Juppé. Un député lassé que François Fillon multiplie les discours très à droite sur la sécurité, et qu’il en oublie de parler des autres sujets.

Avec RFI

Publicité
Ne partez pas sans partager :
JOB

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

🚨DOINGBUZZ ACTUALITE NEW Pour offres d'emploi 👉🏾 -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun  groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆



Plus de news

La Cour De La Cedeao Empêche Le Gouvernement De Buhari De Poursuivre Des Nigérians Utilisant Twitter

23/06/2021

La Cour...

Publicité Publicité La Cour de justice de...
Air Sénégal Va Devenir La Seule Compagnie Africaine À Relier Washington Via New York

23/06/2021

AIR SÉNÉGAL...

Publicité Publicité Air Sénégal a le vent...
Espagne : Un Basketteur Sénégalais Sans Papier Pose Un Acte Héroïque

23/06/2021

Espagne :...

Publicité Publicité Mouhammad Fadal est le héros...
Togo : Kpatcha Gnassingbé Demande Une Évacuation Sanitaire À L'International

23/06/2021

Togo :...

Publicité Publicité   Les nouvelles de Kpatcha...
Frédéric Joël Aïvo : Son Avocat Dénonce Une Détention &Quot;Arbitraire Et Cruelle&Quot;

23/06/2021

Frédéric Joël...

Publicité Publicité La détention du Professeur Joël...
Mondial 2022 : Selon Samuel Eto'O, Le Qatar Est Prêt

23/06/2021

Mondial 2022...

Publicité Publicité La coupe du monde Qatar...
Côte D’ivoire: Visé Par Des Plaintes Pour Fake News, Le Procureur Invite Chris Yapi À Se Dévoiler

23/06/2021

Côte d’Ivoire:...

Publicité Publicité Le procureur de la république...
Tiktok Lance Une Campagne De Sensibilisation Contre Le Harcèlement En Ligne

23/06/2021

TikTok lance...

Publicité Publicité D’après un communiqué du réseau...
L'Espagne Pardonne Les Dirigeants Catalans

22/06/2021

L’Espagne pardonne...

Publicité Publicité   Le gouvernement espagnol a...
Angelina Jolie : La Célèbre Actrice Est En Afrique Pour Des Causes Humanitaires

22/06/2021

Angelina Jolie...

Publicité Publicité   L'actrice hollywoodienne Angelina Jolie...
Rdc : Qui Est Daniel Kawata, Un Handicapé Avec 5 Doctorats?

22/06/2021

RDC :...

Publicité Publicité   Du haut de ses...
Affaire Martin Camus Mimb : Charlotte Dipanda Réagit Enfin

22/06/2021

Affaire Martin...

Publicité Publicité Depuis quelques jours, la toile...
Covid-19: Un Président Menace D’emprisonner Les Personnes Qui Refusent De Se Faire Vacciner

22/06/2021

Covid-19: un...

Publicité Publicité Le président Rodrigo Duterte a...
La Centrafrique Défend Sa Coopération Avec La Russie

22/06/2021

La Centrafrique...

Publicité Publicité La Présidence centrafricaine dénonce un...
Koffi Olomidé Exige La Vaccination Anti-Covid Pour Assister À Son Concert

22/06/2021

Koffi Olomidé...

Publicité Publicité À Paris depuis quelques semaines...
Evelyne Owona Essomba, Première Femme À Diriger L’upf Cameroun

22/06/2021

Evelyne Owona...

Publicité Publicité Evelyne Owona Essomba a été...
Des Prêtres Vodou Sollicités À L'Aéroport De Lomé Pour La Purification D'Un Avion

22/06/2021

Des prêtres...

Publicité Publicité Ce dimanche 20 juin 2021,...
Divorce Du Couple Gbagbo : Le Général Camille Makosso Se Prononce Dessus

22/06/2021

Divorce du...

Publicité Publicité L’annonce de la demande de...
Frédéric Joël Aïvo : Son Avocat Dénonce Une Détention &Quot;Arbitraire Et Cruelle&Quot;

22/06/2021

Bénin :...

Publicité Publicité   Les nouvelles de Joël...
L’espagne Cherche À Se Réconcilier Avec Le Maroc

22/06/2021

L’Espagne cherche...

Publicité Publicité La ministre espagnole des Affaires...
Publicité
Publicité

Il ne reste que 57 jours avant le premier tour de l'élection présidentielle française, le 23 avril 2017, et décidement dans cette campagne rien ne se passe comme prévu ! Cette fois, c'est Francois Bayrou qui a pris tout le monde de court.

Plutôt que de se lancer une quatrième fois dans l’aventure présidentielle, le patron du Modem a préféré offrir ses services à Emmanuel Macron. Une offre aussitôt acceptée par le candidat d' « En marche », qui était mercredi soir sur un petit nuage. « Je pense que c’est un véritable tournant, à la fois dans notre campagne présidentielle mais aussi dans la vie politique française, a estimé l’ancien locataire de Bercy. C’est une vraie recomposition et c’est enfin la fin de certains clivages aussi ».

Une surprenante volte-face de François Bayrou

Leur entente avait en réalité été négociée quelques jours auparavant. Un ralliement d'autant plus inattendu que le maire de Pau n'avait pas été tendre ces dernières semaines avec l’ancien ministre de l’Economie, l’accusant notamment d’être le candidat « des puissances d’argent ». Un retournement que François Bayrou a bien tenté de justifier : « ça n’est pas une volte-face, c’est une garantie obtenue, a-t-il assuré mercredi soir sur le plateau de France 2. Si je n’avais pas eu cette assurance, que nous allons enfin en France imposer une loi qui empêche les grands intérêts et le monde de l’argent de prendre le pas sur le monde politique, je n’aurais pas fait cette alliance ».

L’accord Hamon-Jadot finalisé

Quoi qu'il en soit, ce rapprochement a été très mal vécu au sein du camp Fillon. La droite y a vu là un nouveau coup de poignard de celui qu'elle considère comme un traître depuis son soutien à Francois Hollande au second tour de la présidentielle de 2012. Sale nouvelle donc pour Les Républicains qui semblaient pourtant remonter quelque peu la pente ces derniers jours.

La gauche, elle, se réjouit officiellement de ce rapprochement. Sauf que cette entente rebat les cartes, et pourrait bien relancer la dynamique autour de la campagne d'Emmanuel Macron, à l'heure où celle de Benoît Hamon semble marquer le pas. Même si le candidat socialiste peut se féliciter d’être enfin parvenu à trouver un accord avec Yannick Jadot. Une annonce officialisée jeudi soir quelques minutes avant le grand oral de Jean-Luc Mélenchon sur France 2. Tout sauf un hasard bien sûr. Le candidat de « la France insoumise » avait quant à lui déclaré la semaine dernière ne pas vouloir s’accrocher à un « corbillard », sous-entendu au parti socialiste.

Marine Le Pen toujours au plus haut

Pendant ce temps, Marine Le Pen continue elle de faire la course en tête dans les sondages. Les intentions de vote en sa faveur oscillent entre 25 et 27% au premier tour. La candidate d’extrême-droite ne semble pas pâtir de l’affaire de ses assistants parlementaires au Parlement européen. Affaire dans laquelle sa cheffe de cabinet Catherine Griset, soupçonné d’emploi fictif, a été mise en examen mercredi. Des accusations niées en bloc par la présidente du Front national. « Je conteste formellement les faits encore une fois qui nous sont reprochés »

Publicité
Publicité
, a-t-elle déclaré mercredi soir sur TF1, avant de mettre en garde : « il y a là un risque très lourd d’instrumentalisation de la justice. Je pense qu’aujourd’hui nous ne sommes pas dans la sérénité, dans l’impartialité et dans l’indépendance qui est nécessaire à l’administration de la justice. Tout le dit ! » Marine Le Pen pourrait être prochainement convoquée par les juges dans cette affaire.

Le programme de la semaineprochaine

Dès samedi 25 février et jusqu’au vendredi 3 mars, place à la transhumance annuelle de l’animal politique. Tous les candidats seront au rendez-vous du salon de l’Agriculture. Tous sauf Jean-Luc Mélenchon, qui préfère aller visiter une ferme dans l’Oise. Sinon, Marine Le Pen sera dimanche 26 à Nantes pour son premier grand meeting. François Fillon ira à Meaux le lendemain sur les terres de son ancien rival Jean-François Copé. Critiqué dans son camp, Benoît Hamon va lui tenter d’accélérer le rythme la semaine prochaine en faisant pas moins de trois meetings dont un dans sa ville natale de Brest. Enfin, autre temps fort, Emmanuel Macron dévoilera son programme jeudi 2 mars, un projet qu’il a prévu de chiffrer ce vendredi 24 février dans la matinée.

La petite phrase en off de la semaine

« Ce n’est pas en singeant Le Pen qu’on la fera baisser », s’est énervé cette semaine un proche d’Alain Juppé. Un député lassé que François Fillon multiplie les discours très à droite sur la sécurité, et qu’il en oublie de parler des autres sujets.

Avec RFI

Publicité
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire