People

Un artiste guinéen attaque violemment Emmanuel Macron

Un Artiste Guinéen Attaque Violemment Emmanuel Macron

Après avoir félicité Alassane Ouattara pour sa réélection, Emmanuel Macron se fait vivement critiqué sur la toile. Si d’autres préfèrent le critiquer en toute discrétion, l’artiste guinéen Elie Kamano a mis en exergue ses critiques sur les réseaux sociaux.

Le président Alassane Ouattara a été réélu pour un troisième mandat qui est vivement contesté par l’opposition politique. En dépit de la controverse que provoquent les résultats du scrutin, le président Emmanuel Macron n’a pas manqué de féliciter son allié dans un courrier daté du 11 novembre.

Lire aussi : « La France a une part de l’Afrique en elle », estime Emmanuel Macron

À lire aussi :   Gims : voici quelques succès à absolument connaître sur l'artiste

« À la suite de la confirmation par le Conseil constitutionnel de votre réélection, je tenais à vous féliciter et vous transmettre ainsi qu’au peuple ivoirien tous mes vœux de succès », a écrit Emmanuel Macron. Ce message, diffusé sur les réseaux sociaux, a irrité bon nombre d’internautes qui accusent le président français d’influencer les gouvernements en Afrique Francophone.

L’artiste guinéen Elie Kamano fait partie de ces personnes qui fustigent les réactions d’Emmanuel Macron après les élections en Côte d’Ivoire, mais aussi en Guinée. « Je vous demande de respecter un peu les Africains. Vous félicitez Alassane Ouattara pour son élection après plus de 80 morts dans les manifestations post-électorales et vous fustigez l’élection de son compagnon d’armes et de crime Alpha Condé chez qui il y a eu 48 morts. C’est l’hôpital qui se moque de la charité. Gardez vos félicitations à deux poids deux mesures », a déclaré l’artiste sur les réseaux sociaux.

Lire aussi : Alpha Blondy demande aux Ivoiriens de “développer leur mentalité

À lire aussi :   DJ Léo : "Je ne vois pas le super talent de Debordo, il chante juste, rien de plus"

Par ailleurs, Emmanuel Macron estime que le président du RHDP s’est présenté à la présidentielle du 31 octobre dernier « par devoir absolu ». Il invite Alassane Ouattara à « œuvrer pour la réconciliation, de faire les gestes, d’ici aux élections législatives, pour pacifier son pays ».

--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire