Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Andry Rajoelina: « Le problème du remède Covid-Organic, c’est qu’il vient d’Afrique » (vidéo)
11/05/2020 à 14h04 par Georges Traore

Le problème du remède malgache est qu’il vient de l’Afrique. Le président Andry Rajoelina en est convaincu et les événements, les déclarations de ces dernières semaines semblent lui donner raison. Sur France 24, le président malgache n’a pas mâché ses mots.

Il a fait savoir que son pays est souverain et n’a besoin de l’approbation d’aucun pays ou institution internationale fut-elle de la santé. Personne ne peut nous empêcher d’utiliser le Covid-organics  car « nous sommes un pays souverain » a dit en substance Andry Rajoelina .

Le problème avec le remède développé par un laboratoire de son pays, c’est que cela a été conçu en Afrique. Et c’est comme si rien de bon ne peut provenir de l’Afrique. « C’est une guerre et ce n’est pas la force militaire qui joue actuellement mais Dieu. Il a donné des plantes médicinales pour se soigner », reconnait Andry R.

Le problème ce ne sont pas les formules. « Dans cette bataille, on veut nous décourager, nous freiner voire même nous empêcher d’avancer », dit-il. Référence est faite aux pays occidentaux et partant à l’OMS qui n’a pas validé le remède CVO. Au niveau de la validation du Covid-organic, il s’agit d’un remède traditionnel amélioré dont les étapes de validation sont suivies.

Andry Rajoelina, né le 30 mai 1974 est un homme d'État malgache et est président de la République de Madagascar. Il défend depuis quelques semaines un remède contre le coronavirus qui fait rage dans le monde. A la cérémonie de présentation du remède, il a été présenté comme pouvant prévenir et de guérir les patients malades du nouveau coronavirus.

« On a fait des tests, deux personnes sont maintenant guéries par ce traitement », avait affirmé M. Rajoelina lors du lancement. Ce remède a été préparé par l'Institut malgache de recherche appliquée (IMRA).

 

Lire aussi : Coronavirus : à Madagascar, le « remède » d’Andry Rajoelina coule à flots

 

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le problème du remède malgache est qu’il vient de l’Afrique. Le président Andry Rajoelina en est convaincu et les événements, les déclarations de ces dernières semaines semblent lui donner raison. Sur France 24, le président malgache n’a pas mâché ses mots.

Il a fait savoir que son pays est souverain et n’a besoin de l’approbation d’aucun pays ou institution internationale fut-elle de la santé. Personne ne peut nous empêcher d’utiliser le Covid-organics  car « nous sommes un pays souverain » a dit en substance Andry Rajoelina .

Le problème avec le remède développé par un laboratoire de son pays, c’est que cela a été conçu en Afrique. Et c’est comme si rien de bon ne peut provenir de l’Afrique. « C’est une guerre et ce n’est pas la force militaire qui joue actuellement mais Dieu. Il a donné des plantes médicinales pour se soigner », reconnait Andry R.

Le problème ce ne sont pas les formules. « Dans cette bataille, on veut nous décourager, nous freiner voire même nous empêcher d’avancer », dit-il. Référence est faite aux pays occidentaux et partant à l’OMS qui n’a pas validé le remède CVO. Au niveau de la validation du Covid-organic, il s’agit d’un remède traditionnel amélioré dont les étapes de validation sont suivies.

Andry Rajoelina, né le 30 mai 1974 est un homme d'État malgache et est président de la République de Madagascar. Il défend depuis quelques semaines un remède contre le coronavirus qui fait rage dans le monde. A la cérémonie de présentation du remède, il a été présenté comme pouvant prévenir et de guérir les patients malades du nouveau coronavirus.

« On a fait des tests, deux personnes sont maintenant guéries par ce traitement », avait affirmé M. Rajoelina lors du lancement. Ce remède a été préparé par l'Institut malgache de recherche appliquée (IMRA).

 

Lire aussi : Coronavirus : à Madagascar, le « remède » d’Andry Rajoelina coule à flots

 

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire