Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Affi N’Guessan réclame une enquête internationale « sur les crimes d’Alassane Ouattara »
27/10/2020 à 11h08 par Tritech Raheem

 

Le duel entre l'opposition ivoirienne et le président Alassane Ouattara se poursuit. C'est toujours dans l'optique de faire barrage au troisième mandat d'ADO qu'Affi N’Guessan a animé une conférence de presse ce lundi 26 octobre 2020.

 

Affi N'Guessan réitère l'engagement de l'opposition face à la candidature d'Alassane Ouattara. Au cours de son point de presse, l'ancien premier ministre n'est pas passé par quatre chemin pour réaffirmer au président ivoirien que l'opposition n'accepte pas sa candidature à la présidentielle du 31 octobre prochain.

 

Affi N'Guessan et ses pairs appelle toujours "à la mobilisation de tous pour contrer Alassane Ouattara en étendant la désobéissance civile sur l’ensemble de la Côte d’Ivoire"". "" Nous réclamons une enquête internationale sur les crimes d'Alassane Ouattara et de ses milices sur le peuple de Côte d'Ivoire (...) On ne joue pas avec les institutions, on les respecte (...) Alassane Ouattara, c'est la garantie de la violence et de l'instabilité dans notre sous-région ", a entre autres déclaré le leader d'une tranche du Front populaire ivoirien (FPI).

Lire aussi : Côte d'Ivoire : le domicile de Pascal Affi N'Guessan incendié

Ce dernier s'en est également pris à la Commission électorale indépendante. " La CEI est à l'image de ceux qui la dirige, c'est un démembrement du RHDP. Nous considérons tous ces actes de nul et Non effet. Les chiffres donnés par la CEI, concernant le retrait des cartes d'électeurs, sont des chiffres fictifs ", a ajouté Affi N'Guessan.

Lire aussi : Affi N'guessan : "Là où c'est calé, nous allons décaler"

"" Nous dénonçons par avance l’envoi d’observateurs pour observer une élection où il n’y a en réalité qu’un seul candidat. Nous rejetons par avance les conclusions que de tels observateurs tireront de leur mission, qui n’a aucun sens. C’est une élection où il n’y a qu’un seul candidat qui, bien entendu, se déclarera vainqueur ! Il n’y a pas de suspense… Donc de grâce, ne faisons pas semblant !", a souligné Pascal Affi N'Guessan. A quelques jours du scrutin présidentiel, la voix ne semble toujours dégagée pour que les électeurs aillent aux urnes.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

 

Le duel entre l'opposition ivoirienne et le président Alassane Ouattara se poursuit. C'est toujours dans l'optique de faire barrage au troisième mandat d'ADO qu'Affi N’Guessan a animé une conférence de presse ce lundi 26 octobre 2020.

 

Affi N'Guessan réitère l'engagement de l'opposition face à la candidature d'Alassane Ouattara. Au cours de son point de presse, l'ancien premier ministre n'est pas passé par quatre chemin pour réaffirmer au président ivoirien que l'opposition n'accepte pas sa candidature à la présidentielle du 31 octobre prochain.

 

Affi N'Guessan et ses pairs appelle toujours "à la mobilisation de tous pour contrer Alassane Ouattara en étendant la désobéissance civile sur l’ensemble de la Côte d’Ivoire"". "" Nous réclamons une enquête internationale sur les crimes d'Alassane Ouattara et de ses milices sur le peuple de Côte d'Ivoire (...) On ne joue pas avec les institutions, on les respecte (...) Alassane Ouattara, c'est la garantie de la violence et de l'instabilité dans notre sous-région ", a entre autres déclaré le leader d'une tranche du Front populaire ivoirien (FPI).

Lire aussi : Côte d'Ivoire : le domicile de Pascal Affi N'Guessan incendié

Ce dernier s'en est également pris à la Commission électorale indépendante. " La CEI est à l'image de ceux qui la dirige, c'est un démembrement du RHDP. Nous considérons tous ces actes de nul et Non effet. Les chiffres donnés par la CEI, concernant le retrait des cartes d'électeurs, sont des chiffres fictifs ", a ajouté Affi N'Guessan.

Lire aussi : Affi N'guessan : "Là où c'est calé, nous allons décaler"

"" Nous dénonçons par avance l’envoi d’observateurs pour observer une élection où il n’y a en réalité qu’un seul candidat. Nous rejetons par avance les conclusions que de tels observateurs tireront de leur mission, qui n’a aucun sens. C’est une élection où il n’y a qu’un seul candidat qui, bien entendu, se déclarera vainqueur ! Il n’y a pas de suspense… Donc de grâce, ne faisons pas semblant !", a souligné Pascal Affi N'Guessan. A quelques jours du scrutin présidentiel, la voix ne semble toujours dégagée pour que les électeurs aillent aux urnes.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire