Affaire de Trading au Togo : 18 responsables en prison

L’affaire qu’il convient maintenant de baptiser « Trading Gate » au Togo se poursuit. Alors que le pionnier Ghislain Awaga peine à finir dans les mailles de la justice, les autres responsables des sociétés opérant dans le secteur ont été présentés ce jeudi au procureur de la République, Essolisam Poyodi. Ce dernier a ensuite pris la décision de déposer 18 personnes à la prison civile de Lomé tandis qu’une autre a été libérée.

Il y a quelques semaines, nous avons assisté à une série d’interpellations des premiers responsables des sociétés de Trading au Togo. Parmi les personnes interpellées, figurent notamment Dodji Yaovi Digo, Directeur général de CACESPIC-IF SARL, les DG de J-Global, d’Africavi, de Phoenix, de New Investissement, de Faith Business et de New Negoce. Quant à Trade Corporation, son patron Ghislain Awaga est depuis quelques mois introuvable.

À lire aussi :
France : 6 mois de prison avec sursis pour le fils de George Weah

Quant aux autres, ils ont connu leur sort ce jeudi 07 octobre devant le procureur de la République. Comme le rapporte notre confrère Global Actu, 18 personnes dont les responsables de société et leurs collaborateurs ont été placés sous mandat de dépôt. Par contre, le procureur a relâché une personne dont l’identité n’est pas encore connue. Les 3 gendarmes arrêtés dans cette affaire ne sont pas non plus déposés en prison.

À lire aussi :
Côte d’Ivoire / Affaire Alassane Ouattara souhaite la prison à Soro : la journaliste, Patricia Balme répond au Chef de l’Etat

Pour l’instant, l’on ignore les chefs d’accusation retenus contre ces 18 responsables. Ils étaient dans les mailles de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et du Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) de la gendarmerie.

Rappelons que depuis que le ministre de l’économie et des finances a fermé les sociétés de Trading, exigeant le remboursement des nombreux souscripteurs, ces différentes sociétés peinent à honorer les engagements. D’après les informations, il s’agit de plusieurs milliards de francs CFA.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire