Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
3e mandat de Ouattara : Tidjane Thiam prend position
31/08/2020 à 12h03 par Georges Traore

Même s’il se fait discret depuis un temps, il a son mot à dire en tant que citoyen ivoirien. Depuis quelques mois, il est devenu de plus en plus actif sur les questions politiques avec deux interventions... Plus loin, il a été ministre dans son pays d’où une certaine connaissance de la gestion de la citée.

Le célèbre banquier dont la renommée dépasse l’Afrique est intervenu sur TV5 Monde. Tidjane Thiam fait voir sa lecture du troisième mandat que veut faire le président sortant Alassane Ouattara, mandat qui divise beaucoup les Ivoiriens.

« Cette question de troisième mandat divise » reconnait l’ancien ministre qui refuse de s’étaler sur le sujet. Selon son analyse, la société ivoirienne est aujourd’hui très divisée avec les manifestations. Stopper la montée de la violence, fait partie des efforts qu’il fait à son niveau. Il veut que ce cycle de violence à chaque élection soit rompue pour de bon. Le célèbre banquier pense qu’il faut plus se tourner vers l’avenir car c’est l’Afrique qui est la terre nourricière du monde. D’où la nécessité d’avoir un climat de paix.

A la question de savoir si tout est prêt pour la présidentielle ivoirienne du 31 octobre 2020, sa réponse a été claire. « Moi je pense que les conditions ne sont pas réunies pour une élection apaisée, crédible, inclusive et qui se déroule sans incident. Or à l'absence de ces conditions, on risque de repartir dans un cycle qu'on a trop bien connu. », a affirmé Tidjane Thiam. Et d’ajouter  avec les larmes aux yeux : « Chaque mort ivoirien est un mort de trop ».

« Mon vœu est qu’on renonce  à la violence », conclut M. Thiam (58 ans).

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Même s’il se fait discret depuis un temps, il a son mot à dire en tant que citoyen ivoirien. Depuis quelques mois, il est devenu de plus en plus actif sur les questions politiques avec deux interventions... Plus loin, il a été ministre dans son pays d’où une certaine connaissance de la gestion de la citée.

Le célèbre banquier dont la renommée dépasse l’Afrique est intervenu sur TV5 Monde. Tidjane Thiam fait voir sa lecture du troisième mandat que veut faire le président sortant Alassane Ouattara, mandat qui divise beaucoup les Ivoiriens.

« Cette question de troisième mandat divise » reconnait l’ancien ministre qui refuse de s’étaler sur le sujet. Selon son analyse, la société ivoirienne est aujourd’hui très divisée avec les manifestations. Stopper la montée de la violence, fait partie des efforts qu’il fait à son niveau. Il veut que ce cycle de violence à chaque élection soit rompue pour de bon. Le célèbre banquier pense qu’il faut plus se tourner vers l’avenir car c’est l’Afrique qui est la terre nourricière du monde. D’où la nécessité d’avoir un climat de paix.

A la question de savoir si tout est prêt pour la présidentielle ivoirienne du 31 octobre 2020, sa réponse a été claire. « Moi je pense que les conditions ne sont pas réunies pour une élection apaisée, crédible, inclusive et qui se déroule sans incident. Or à l'absence de ces conditions, on risque de repartir dans un cycle qu'on a trop bien connu. », a affirmé Tidjane Thiam. Et d’ajouter  avec les larmes aux yeux : « Chaque mort ivoirien est un mort de trop ».

« Mon vœu est qu’on renonce  à la violence », conclut M. Thiam (58 ans).

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire