En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3
Actualités A la Une

Tidjane Thiam poursuivi dans une affaire de Spac par un partenaire chinois



 

Une nouvelle affaire vient ébranler Tidjane Thiam, l’ancien patron du Crédit Suisse, alors qu’il est poursuivi par son partenaire chinois, Edward Zeng, dans une affaire liée à une Special Purpose Acquisition Company (Spac).

Selon le Financial Times, Tidjane Thiam est impliqué dans un conflit avec Edward Zeng après que la société de ce dernier, China Bridge Capital, ait intenté une action en justice contre la société de Thiam, Freedom Acquisition, pour avoir prétendument refusé de payer 6 millions de dollars de frais de conseil.

La plainte, déposée en août 2023 à New York, allègue que Freedom Acquisition a violé un accord d’octobre 2022 obligeant le paiement des frais si un accord était conclu. Cependant, Thiam nie la possession par Zeng d’une lettre officielle signée lui accordant ces frais.

Lire aussi : La CENI du Madagascar dévoile le calendrier électoral 2024

WhatsApp Image 2024 02 13 at 15.26.08

Freedom Acquisition cotée en 2021 au plus fort d’une frénésie Spac post-pandémique. Parmi ses investisseurs figuraient le milliardaire français François Pinault, fondateur du groupe de luxe Kering, aux côtés de Pimco. Depuis lors, le boom a fait long feu car la hausse des taux d’intérêt et le durcissement de la réglementation ont rendu ces véhicules moins attractifs. Thiam avait initialement déclaré que son Spac ciblerait les sociétés de technologie financière. Sa première cible était la fintech mexicaine Credijusto en août 2021, mais le co-sponsor Pimco a fait échouer l’accord, estimant que l’objectif était surévalué. Thiam a ensuite entamé des discussions avec Human Longevity  un groupe californien de génomique qui prétend aider à prolonger la vie des clients en utilisant une batterie de tests et d’analyses coûteux mais cela n’a pas non plus réussi à franchir la ligne d’arrivée. Freedom Acquisition s’est tourné vers Complete Solaria, un installateur américain de panneaux solaires résidentiels, avec des projections audacieuses selon lesquelles il pourrait générer des revenus de 285 millions de dollars en 2023 grâce aux crédits d’impôt de la loi américaine sur la réduction de l’inflation.

Dirigée par Adam Gishen, ancien lieutenant de Thiam au Crédit Suisse, et avec des investissements de personnalités telles que TJ Rodgers et John Doerr, Freedom Acquisition avait des projections ambitieuses. Cependant, les actions de l’entreprise ont chuté de manière significative, laissant place à des tensions et à ce litige avec China Bridge Capital.

Cette nouvelle affaire vient s’ajouter aux défis déjà rencontrés par Tidjane Thiam, notamment son départ du Crédit Suisse en 2020 suite à un scandale d’espionnage en entreprise.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !