Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Umaro Sissoco Embalò : «Je demande à l’ensemble de mes compatriotes de garder leur sérénité»
16/02/2020 à 16h56 par Le Boy

Umaro Sissoco Embalò sort de son mutité. Suite à l’information qui circule dans la presse disant que la Cour suprême de la Guinée Bissau aurait annulé les résultats de la présidentielle, le président élu, le Général Umaro Sissoco Embalò est sorti de son silence. Il invite ses sympathisants au calme et de préparer son investiture.

Umaro Sissoco Embalò, déclaré vainqueur de la présidentielle du 29 décembre dernier par la Commission électorale (CNE) vient de voir sa victoire invalidée par la Cour suprême de son pays. Cette institution a demandé à la CNE de faire un recomptage global des procès-verbaux. Une décision qui vient ainsi briser le rêve du général Embalò de prendre le contrôle du palais rouge de Bissau dès le 27 février prochain.

« A partir du 27 février (2020), il n’y aura qu’un seul président en Guinée-Bissau, et ce sera moi. (…) Personne ne comprend le théâtre qui se joue dans ce pays car, tout le monde sait que l’organe compétent pour gérer les élections, c’est la CNE. Je vous assure que j’entrerai en fonction le 27 février et qu’à partir de ce jour, il n’y aura qu’un seul chef en Guinée-Bissau. Tout le monde sait qu’Umaro Sissoco Embalò est le nouveau président de la République de Guinée-Bissau », avait récemment déclaré Embalò.

Sur son compte Facebook, Embalò a tenté ce samedi de rassurer ses partisans en leur demandant de rester sereins.

« Les rumeurs sur une prétendue annulation de l’élection présidentielle par le Tribunal suprême relayées par certains médias manipulés, relèvent de fakenews alimentés par de mauvais perdants. En tant que Président élu de la République de Guinée Bissau, je demande à l’ensemble de mes compatriotes de garder leur sérénité et les invite à préparer dans la concorde nationale la cérémonie de mon investiture », indique Embalò qui avait soutenu qu’il est  nécessaire de faire la guerre pour faire la paix.

Umaro Sissoco Embalò : «Je demande à l’ensemble de mes compatriotes de garder leur sérénité»

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 370 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Umaro Sissoco Embalò sort de son mutité. Suite à l’information qui circule dans la presse disant que la Cour suprême de la Guinée Bissau aurait annulé les résultats de la présidentielle, le président élu, le Général Umaro Sissoco Embalò est sorti de son silence. Il invite ses sympathisants au calme et de préparer son investiture.

Umaro Sissoco Embalò, déclaré vainqueur de la présidentielle du 29 décembre dernier par la Commission électorale (CNE) vient de voir sa victoire invalidée par la Cour suprême de son pays. Cette institution a demandé à la CNE de faire un recomptage global des procès-verbaux. Une décision qui vient ainsi briser le rêve du général Embalò de prendre le contrôle du palais rouge de Bissau dès le 27 février prochain.

« A partir du 27 février (2020), il n’y aura qu’un seul président en Guinée-Bissau, et ce sera moi. (…) Personne ne comprend le théâtre qui se joue dans ce pays car, tout le monde sait que l’organe compétent pour gérer les élections, c’est la CNE. Je vous assure que j’entrerai en fonction le 27 février et qu’à partir de ce jour, il n’y aura qu’un seul chef en Guinée-Bissau. Tout le monde sait qu’Umaro Sissoco Embalò est le nouveau président de la République de Guinée-Bissau », avait récemment déclaré Embalò.

Sur son compte Facebook, Embalò a tenté ce samedi de rassurer ses partisans en leur demandant de rester sereins.

« Les rumeurs sur une prétendue annulation de l’élection présidentielle par le Tribunal suprême relayées par certains médias manipulés, relèvent de fakenews alimentés par de mauvais perdants. En tant que Président élu de la République de Guinée Bissau, je demande à l’ensemble de mes compatriotes de garder leur sérénité et les invite à préparer dans la concorde nationale la cérémonie de mon investiture », indique Embalò qui avait soutenu qu’il est  nécessaire de faire la guerre pour faire la paix.

Umaro Sissoco Embalò : «Je demande à l’ensemble de mes compatriotes de garder leur sérénité»

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 370 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire