Togo : Mme Adjamagbo Brigitte et M. Djossou Gérard sont libérés


Video player

Ils ont été arrêtés dans une affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat.  Selon les informations de Me Atsoo Kokou Darius, les deux personnalités ont été mises en liberté provisoire. Elle est assortie d’un placement sous contrôle judiciaire. La décision vient de tomber ce jeudi 17 décembre 2020.

En effet, des documents auraient été découverts dans leurs maisons avec dit-on des plans de déstabilisation du pays. Ils sont accusés de vouloir porter atteinte à la sureté de l’Etat. Les deux sont membres de la Dynamique Mgr Kpodzro ayant pris part à la récente élection présidentielle de février 2020.

Les deux politiciens ont été mis aux arrêts et gardés à la gendarmerie nationale. De nombreuses organisations internationales et nationales ont exigé leur libération. Il en de même pour les partis politiques. Selon le procureur de la République, la dynamique projetait des actions visant à porter atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat. Elles devraient être mises en œuvre à partir des manifestations publiques prévues pour la journée du samedi 28 novembre 2020.

On se rappelle que même les évêques du Togo dans leurs dernières sorties ont douté de cette thèse du procureur. Au nom du renforcement de la cohésion nationale que la Conférence des Evêques du Togo (CET) a plaidé pour la libération de Brigitte Adjamagbo-Johnson et Gérald Djossou et celle du prophète Esaïe Dekpo.

 

 

Lire aussi : Emmanuel Macron positif au Covid-19

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire