Actualités

Que sait-on des saignements intestinaux, la maladie du Premier ministre ivoirien Patrick Achi ?

Que Sait-On Des Saignements Intestinaux, La Maladie Du Premier Ministre Ivoirien Patrick Achi ?

Patrick Achi est souffrant. Ce n’est pas nouveau. De quoi souffre-t-il réellement ? C’est là que la question mérite d’être posée. Le Premier ministre ivoirien qui fait à peine deux mois à la Primature a déjà des ennuis de santé. Il a été évacué en France et beaucoup de personnes se veulent optimistes par rapport à son état de santé. Des sources avaient indiqué à l’AFP que son cas n’était pas préoccupant. Et pourtant…

D’après le site spécialisé, Manuel MSD, « Un saignement peut se produire à partir de n’importe quel segment du tube digestif (tractus gastro-intestinal [GI]), de la bouche jusqu’à l’anus. On peut être en présence de sang facilement visible à l’œil nu (saignement manifeste) ou le sang peut être présent en quantités trop infimes pour être visible (saignement occulte). Le saignement occulte se détecte uniquement par l’analyse d’un spécimen de selles avec des produits chimiques spéciaux. »

À lire aussi :   Centrafrique : Henri-Marie Dondra nouveau Premier ministre

Selon nos recherches, cette maladie se manifeste par le sang dans le vomi ou les selles par exemple. On note aussi des selles goudronneuses ou noires. Le terme « saignement » est un peu général. Il faudra des précisions pour savoir concrètement de quoi souffre le Premier ministre. En effet, il y a deux types de saignements intestinaux. Il y a ceux dit d’en haut et ceux d’en bas.

En termes de saignement gastro-intestinal haut, on distingue les maladies suivantes : Hémorragie digestive haute, problèmes ulcéreux ou érosifs, ulcère gastrique, ulcère duodénal, oesophagite, gastrite, saignement de varices oesophagiennes, traumatisme à l’oesophage et tumeurs gastriques.

À lire aussi :   Situation au Mali : un ancien ministre ivoirien tacle la CEDEAO

Pour le Saignement gastro-intestinal bas, on a des maladies telles que : Hémorragie digestive basse, cancer du côlon, saignement diverticulaire, Angiodysplasie colique, entérocolite et traumatisme rectal.

En fonction du cas, les patients peuvent être admis en soins intensifs. Ils peuvent bénéficier en toute urgence de transfusion sanguine pour stabiliser leur état. D’autres auront besoin de transfusion de plaquettes et de plasma frais congelé. Une chirurgie peut aussi être faite pour sauver le patient.

--
Publicité 3vision-group

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire