L’impôt de la TVA et fonctionnement


Video player

L’impôt indirect de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) peut se déterminer aujourd’hui grâce à une calculatrice TVA. Avec une calculette TVA, la détermination de la TVA se fait aisément que ce soit avec le montant Hors Taxe (HT) ou Toutes Taxes Comprises (TTC). Même si son calcul est assez simple, il existe des outils qui simplifient encore plus cette tâche. Parmi ces outils, nous pouvons citer la calculatrice TVA. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la TVA, la manière dont elle est calculée, ainsi que son principe de fonctionnement.

Qu’est-ce que la TVA ?

Calculée uniquement sur les produits qui y sont assujettis, la TVA est un impôt à la consommation qui est prélevé par le prestataire sur les opérations d’achat de biens et services. Précisons qu’elle est payée par le dernier consommateur du produit.

Le calcul de la TVA dans les entreprises, chez le professionnel indépendant ou dans toute autre structure se fait aisément grâce à des outils tels que les calculatrices TVA parmi lesquelles figure la calculatrice TVA. Une fois collectée par les professionnels, la TVA est ensuite déclarée et reversée dans les caisses de l’état.

Comment calculer une TVA ?

Calculée sur la base du montant HT, on multiplie le montant HT par le taux, puis on divise le résultat par 100. À titre d’exemple, supposons que le montant HT soit de 1 000 €, la TVA sera obtenue en faisant l’opération suivante : TVA = 1000 x 20/100. Le montant de la TVA serait alors égal à 200 €.

Pour faire un Calcul de TVA, il suffira d’inscrire le montant HT dans la case réservée à cet effet pour directement obtenir le montant TTC en plus du montant de la TVA. Cette calculatrice TVA intègre déjà la formule qui permet de calculer la TVA.

Les Taux de TVA en Europe/hors Europe

Le taux normal de TVA appliqué dans l’UE ne va pas en dessous de 15 %. Le taux plus petit appliqué est de 17 % et il s’agit du Luxembourg. Pour ce qui est des autres pays de l’UE, nous avons :

  • 18 % à Malte ;
  • 19 % en Allemagne, Roumanie, et à Chypre ;
  • 20 % en Autriche, Bulgarie, Estonie, France, Royaume-Uni, et en Slovaquie ;
  • 21 % en Espagne, Belgique, Lettonie, Lituanie, Pays-Bas, et en République Tchèque ;
  • 22 % en Italie et en Slovénie ;
  • 23 % en Irlande, Pologne, et au Portugal ;
  • 24 % en Finlande et en Grèce ;
  • 25 % en Croatie, Danemark, et en Suède ;
  • et 27 % en Hongrie.

Les pays exportant des biens en dehors de l’Europe n’auront à payer aucune TVA pour la simple raison que l’opération ne s’est pas passée sur le territoire européen. Les factures de ces types d’opérations sont apposées de la mention « Exempté de TVA – art. 39 CTVA ».

L’impôt de la TVA : fonctionnement

Selon son principe de fonctionnement, tout redevable légal doit collecter la TVA auprès de ses clients lors des opérations de ventes de biens et services. Ce montant sera plus tard imputé de la TVA que ce dernier a collectée.

Il s’agit de la TVA qu’elle a dû supporter en amont lors des opérations d’achats de biens et services auprès de ses fournisseurs. Le montant qui résulte de cette opération sera reversé plus tard au guichet des impôts.

Il peut arriver que la TVA déductible soit supérieure à celle collectée. Dans ce cas, la différence entre les deux est appelée « crédit de TVA ». Précisons que la TVA n’est pas une charge pour le redevable légal, elle donc n’a aucun impact sur son résultat de fin d’exercice (bénéfice ou perte).

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - L’impôt de la TVA et fonctionnement Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire