Nigeria : un parti politique chassé d’un de ses sièges pour loyers impayés

Le Parti démocratique du peuple a été expulsé par le propriétaire d’un immeuble situé au 56A Adekunle Fajuyi Road, GRA, Lagos, pour des loyers impayés s’élevant à des millions de nairas.

Le chapitre de l’État de Lagos du PDP a confirmé le développement, ajoutant qu’il était « malheureux » car il a récemment payé environ 8 millions de nairas sur le loyer.

Le porte-parole du parti dans l’État, Taofik Gani, a déclaré dans un communiqué : «Au meilleur de ma connaissance, je sais qu’il y a eu des demandes de loyer impayé et en fait que certains paiements ont été effectués avec le solde à payer le plus tôt possible, mais je ne suis au courant d’aucune procédure judiciaire d’expulsion. Cela ne doit pas être un processus qui contribue à embarrasser et à déstabiliser la principale opposition de l’État. Tous les documents sensibles du parti doivent avoir été détruits ou délibérément emportés pour briser nos stratégies à l’horizon 2023. C’est Vendetta. Nous déploierons tous les efforts juridiques pour obtenir justice. »

À lire aussi :
Nigeria : un policier tué et 80 élèves kidnappés dans une école

Le Parti démocratique populaire est un des principaux partis politiques du Nigeria. Aux dernières élections législatives le 12 avril 2003, le parti remporta 54,5 % des suffrages et 223 des 360 sièges de la Chambre des représentants, ainsi que 76 des 109 sièges du Sénat. Le principal parti d’opposition nigérian, le Parti démocratique du peuple, a élu Iyorcha Ayu comme président national en octobre 2021.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire