Netflix annonce ses sorties 2021 avec 70 films

Déjà grand vainqueur de l’année cinéma 2020, marquée par la pandémie, la plateforme Netflix a annoncé mardi la liste de ses sorties prévues en 2021, avec pas moins de 70 longs métrages et une pluie de vedettes.

La communication est inhabituelle pour le géant de la vidéo à la demande, qui ne présente d’ordinaire qu’un film à la fois, et témoigne de la force de frappe de Netflix. La plateforme dépasse désormais, de loin, en volume, tous les studios hollywoodiens.

Parmi les 70 projets, on retrouvera notamment le blockbuster « Red Notice », porté par Dwayne Johnson (« The Rock »), Ryan Reynolds et Gal Gadot. Les abonnés à la plateforme attendent aussi avec impatience « Don’t Look Up » d’Adam McKay, dans lequel jouera Leonardo DiCaprio, ou encore « The Harder They Fall », western co-produit par le rappeur Jay-Z.

 

 

Disney+ accélère

De quoi répondre à Disney+ dont le parc mondial d’abonnés payants atteint déjà près de 87 millions. Si elle est encore largement distancée par Netflix et ses presque 200 millions de clients, la plateforme de Disney est néanmoins portée par une forte croissance, boostée par le confinement et des licences particulièrement puissantes, de Marvel à Star Wars. Le rival de Netflix souhaite d’ailleurs encore accélérer la cadence en augmentant ses moyens de production. Pas moins de dix séries Star Wars et dix séries Marvel ont ainsi été annoncées en décembre pour les années à venir.

À lire aussi :
Actualités du jour sur Doingbuzz: Mercredi le 20 Janvier 2021

Cette décision accompagne l’inclusion d’office en Europe de Star, une nouvelle section de Disney+ nourrie par des contenus plus adultes en provenance d’autres catalogues détenus par Disney. Il s’agira notamment d’oeuvres venant de « Disney Television Studios, FX, 20th Century Studios, 20th Television et Touchstone », « auxquels s’ajouteront des contenus français et européens »« . Conséquence pour les abonnés, le tarif du service vidéo passera de 6,99 à 8,99 euros par mois en Europe.

La présentation arrive en contrepoint à celle du studio Warner Bros, qui a annoncé, à la surprise générale, qu’il sortirait simultanément en salles et sur sa plateforme HBO Max tous ses films prévus en 2021, soit 17 titres.

À lire aussi :
Bourse d’étude Gary Randall de l’Université Gonzaga 2021 aux Etats-Unis

Du drame à la comédie, en passant par la science-fiction, l’horreur ou même le western, le service de vidéo en ligne a pris soin de balayer tous les grands genres du cinéma moderne, avec certains titres qui semblent taillés pour les récompenses majeures du cinéma.

La plateforme n’a communiqué les dates de sorties que de dix films, tous prévus entre début janvier et mi-mars.

Avec la liste des films, Netflix a mis en ligne une courte vidéo mettant l’accent sur les vedettes, avec Gal Gadot (« Wonder Woman 1984 »), Dwayne « The Rock » Johnson (« Fast & Furious » ou « Jumanji ») et Ryan Reynolds (« Deadpool ») en tête d’affiche.

Cette année, la plateforme s’est offert, pêle-mêle, et outre ces trois vedettes, Regina King, Adrien Brody, Meryl Streep, Sandra Bullock, Octavia Spencer, Jeremy Irons, mais aussi Leonardo DiCaprio ou Jennifer Lawrence, tous oscarisés.

À lire aussi :
African Plant Nutrition Scholar Award 2021 for Graduate Students (Up to USD $2,000)

Côté réalisateurs, sont notamment alignés Jane Campion, avec « The Power of the Dog », également oscarisée, ainsi que la comédienne américaine Halle Berry et le dramaturge et acteur Lin-Manuel Miranda (la comédie musicale « Hamilton »), ces deux derniers passant pour la première fois derrière la caméra.

Parmi les longs métrages les plus attendus, figurent « Don’t Look Up » d’Adam McKay (« The Big Short: le Casse du siècle » et « Vice »), avec Leonardo DiCaprio, ainsi que « The Harder They Fall », western co-produit par le rappeur Jay-Z à la distribution intégralement afro-américaine.

Netflix semble aussi beaucoup compter sur « Red Notice », avec Dwayne Johnson, Gal Gadot et Ryan Reynolds, film d’action dont le budget atteindrait 160 millions de dollars, selon plusieurs médias américains.

Sollicité par l’AFP, Netflix n’a pas précisé si certain de ces films, et lesquels, bénéficieraient d’une sortie en salles.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire