Mamady Doumbouya prévient : « Je ne permettrai à personne de saper l’unité nationale »

Mamady Doumbouya, le commandant en chef des putschistes qui ont pris le pouvoir le 5 septembre dernier en Guinée-Conakry, a tenu à mettre en garde toutes personnes qui viendraient s’opposer à l’unification nationale du peuple guinéen, auquel lui et ses compatriotes aspirent.

« Je tiens à souligner avec force, que nous ne permettrons à personne, de remettre en cause l’unité nationale et les aspirations légitimes de notre peuple à vivre dans la paix et la tranquillité. Car si nous voulons sortir notre pays du gouffre dans lequel l’ont plongé délibérément nos aînés, nous devons rompre avec les mauvaises pratiques du passé », a déclaré Mamady Doumbouya devant une assemblée de presses ce lundi 20 septembre passé.

Le lieutenant-colonel guinéen, a de même fait savoir qu’il donnera aux médias, toute la liberté d’expression dont ils ont besoin pour exercer au mieux leur profession.

« Nous savons le rôle primordial que la presse a à jouer dans la réussite d’une transition inclusive et apaisée que nous appelons de tous nos vœux. Le CNRD aura besoin de l’accompagnement responsable des médias pour construire à travers les contributions de chacun et de tous, les fondements d’une Guinée réconciliée avec elle-même. J’exhorte chacun à plus de responsabilité, de rigueur, de professionnalisme et au respect de la déontologue dans l’exercice de votre noble métier. Vous devez aussi dénoncer la corruption. Vous devez dans vos écrits et dans vos prises de parole penser à l’unité nationale, à l’éducation civique de nos populations », a fait comme promesse Mamady Doumbouya, aux journalistes.

Mamady Doumbouya prévient : « Je ne permettrai à personne de saper l’unité nationale »

Mamady Doumbouya, le commandant en chef des putschistes qui ont pris le pouvoir le 5 septembre dernier en Guinée-Conakry, a tenu à mettre en garde toutes personnes qui viendraient s’opposer à l’unification nationale du peuple guinéen, auquel lui et ses compatriotes aspirent.

« Je tiens à souligner avec force, que nous ne permettrons à personne, de remettre en cause l’unité nationale et les aspirations légitimes de notre peuple à vivre dans la paix et la tranquillité. Car si nous voulons sortir notre pays du gouffre dans lequel l’ont plongé délibérément nos aînés, nous devons rompre avec les mauvaises pratiques du passé », a déclaré Mamady Doumbouya devant une assemblée de presses ce lundi 20 septembre passé.

Le lieutenant-colonel guinéen, a de même fait savoir qu’il donnera aux médias, toute la liberté d’expression dont ils ont besoin pour exercer au mieux leur profession.

« Nous savons le rôle primordial que la presse a à jouer dans la réussite d’une transition inclusive et apaisée que nous appelons de tous nos vœux. Le CNRD aura besoin de l’accompagnement responsable des médias pour construire à travers les contributions de chacun et de tous, les fondements d’une Guinée réconciliée avec elle-même. J’exhorte chacun à plus de responsabilité, de rigueur, de professionnalisme et au respect de la déontologue dans l’exercice de votre noble métier. Vous devez aussi dénoncer la corruption. Vous devez dans vos écrits et dans vos prises de parole penser à l’unité nationale, à l’éducation civique de nos populations », a fait comme promesse Mamady Doumbouya, aux journalistes.

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire