Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Mali : l’imam Mahmoud Dicko menace de redescendre dans la rue
18/09/2020 à 17h57 par Julien Kouevidjin

L’imam Mahmoud Dicko menace de redescendre dans la rue si la junte militaire ne confie pas le pouvoir aux civils. Le membre actif du Mouvement du 5 juin (M5) n’arrête pas de se prononcer sur l’actualité politique du Mali. Dernièrement lors d’une interview accordée à la presse malienne, l'influent homme de Dieu n’a pas manqué à faire preuve de franchise.

Lire aussi : Mali : l’ancien président est décédé


Faisant partie des remarquables auteurs de la chute du régime d’Ibrahim Boubakar Keita, Mahmoud Dicko renvoie les militaires à leur serment en leur demandant de remettre le pouvoir aux civils afin de réduire la souffrance du Peuple Malien en dépit des sanctions économiques et financières prises par la communauté internationale. « J’ai été très clair avec les militaires en leur demandant de laisser les civils gérer la transition car je n’ai pas mené toute cette lutte pour qu’en fin de compte, la communauté internationale puisse sanctionner le Peuple malien. Je ne l’ai fait que pour atténuer la souffrance de mon peuple » a fait savoir l’homme de Dieu au cours de l’interview.



L'imam Dicko a continué en assurant être aux cotés du peuple et appelle les militaires à prendre conscience. « Je n’aimerais jamais voir mon peuple se retourner contre moi. Ces jeunes soldats sont mes enfants et j’espère bien qu’ils m’entendront et qu’ils seront conscients de céder le pouvoir aux civils » a-t-il poursuivi. Ce n’est pas la première fois que l’imam tient ce type de discours. Inutile de rappeler qu’il se montre très sensible et furieux dans face aux sanctions économiques qui pèsent jusqu’aujourd’hui sur les pauvres et innocents citoyens maliens.

Lire aussi : Mali : Transition de 18 mois pour la junte

Toutefois, notons que d’après les dernières nouvelles, la junte a affirmé quelques jours avoir pris en compte l’exigence de la Cedeao lors de leur rencontre au Ghana. Les militaires se concertent.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 542 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’imam Mahmoud Dicko menace de redescendre dans la rue si la junte militaire ne confie pas le pouvoir aux civils. Le membre actif du Mouvement du 5 juin (M5) n’arrête pas de se prononcer sur l’actualité politique du Mali. Dernièrement lors d’une interview accordée à la presse malienne, l'influent homme de Dieu n’a pas manqué à faire preuve de franchise.

Lire aussi : Mali : l’ancien président est décédé


Faisant partie des remarquables auteurs de la chute du régime d’Ibrahim Boubakar Keita, Mahmoud Dicko renvoie les militaires à leur serment en leur demandant de remettre le pouvoir aux civils afin de réduire la souffrance du Peuple Malien en dépit des sanctions économiques et financières prises par la communauté internationale. « J’ai été très clair avec les militaires en leur demandant de laisser les civils gérer la transition car je n’ai pas mené toute cette lutte pour qu’en fin de compte, la communauté internationale puisse sanctionner le Peuple malien. Je ne l’ai fait que pour atténuer la souffrance de mon peuple » a fait savoir l’homme de Dieu au cours de l’interview.



L'imam Dicko a continué en assurant être aux cotés du peuple et appelle les militaires à prendre conscience. « Je n’aimerais jamais voir mon peuple se retourner contre moi. Ces jeunes soldats sont mes enfants et j’espère bien qu’ils m’entendront et qu’ils seront conscients de céder le pouvoir aux civils » a-t-il poursuivi. Ce n’est pas la première fois que l’imam tient ce type de discours. Inutile de rappeler qu’il se montre très sensible et furieux dans face aux sanctions économiques qui pèsent jusqu’aujourd’hui sur les pauvres et innocents citoyens maliens.

Lire aussi : Mali : Transition de 18 mois pour la junte

Toutefois, notons que d’après les dernières nouvelles, la junte a affirmé quelques jours avoir pris en compte l’exigence de la Cedeao lors de leur rencontre au Ghana. Les militaires se concertent.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 542 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire