Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Libye : un migrant nigérian brûlé vif à Tripoli, l’ONU réagit !
09/10/2020 à 09h19 par La redaction

Trois hommes ont pris d’assaut une usine à Tripoli, ils ont aspergé un travailleur nigérian d’essence et l’ont brûlé vif, selon une déclaration du ministère libyen de l’Intérieur.

Les Nations Unies ont décrit la mort de cet homme comme « un autre crime insensé contre les migrants dans le pays. »

Une déclaration du ministère de l’Intérieur de Tripoli note que les suspects – tous des ressortissants libyens – ont été arrêtés juste après la mort du migrant.

« Nous sommes horrifiés par le meurtre d’un travailleur migrant nigérian à Tripoli, en Libye, par trois hommes hier. Le jeune homme a été brûlé vif, ce qui constitue un autre crime insensé contre les migrants dans le pays », a tweeté Federico Soda, chef de la mission de l’Organisation internationale pour les migrations des Nations unies en Libye. « Les responsables doivent rendre des comptes », a-t-il ajouté.

La Libye, déchirée par la guerre, a été accusée à plusieurs reprises d’être un environnement hostile pour les migrants et les réfugiés, dont beaucoup passent par le pays pour tenter d’atteindre des rivages de l’Europe.

Beaucoup de ces migrants sont interceptés par les autorités européennes et renvoyés en Libye.

Le mois dernier, Amnesty International a publié un rapport détaillant les « horribles cycles d’abus » dont sont victimes les migrants en Libye, notamment les assassinats illégaux, les disparitions forcées, la torture et le viol.

L’organisation affirme que la pandémie de coronavirus a exacerbé ces abus.

« Au lieu d’être protégés, ils sont confrontés à une série de violations effroyables des droits de l’homme et maintenant injustement pour la propagation de la pandémie de Covid-19 sur des bases profondément racistes et xénophobes », a déclaré Diana Eltahawy, le directeur régional adjoint du groupe de droits pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

« Malgré cela, même en 2020, l’UE et ses États membres continuent à mettre en œuvre des politiques qui enferment des dizaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants dans un cercle vicieux d’abus, faisant preuve d’un mépris impitoyable pour la vie et la dignité des personnes. »

En août, plus de 45 migrants sont morts dans un naufrage au large des côtes libyennes. Plus de 7 000 personnes effectuant ce périlleux voyage ont été renvoyées en Libye en 2020, selon l’Agence des Nations unies pour les réfugiés.

Des milliers d’entre elles se retrouveraient dans des centres de détention dans les régions de la Libye contrôlées par le gouvernement de Tripoli, reconnu internationalement.

Crédit photo : cowrynews

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 659 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Côte d'Ivoire : Un article discriminatoire de France 24 vivement critiqué

28/10/2020

Côte d’Ivoire...

Ce mardi 27 octobre 2020 le media...
Franc CFA : Kako Nubukpo recadre sérieusement Nathalie Goulet

28/10/2020

Franc CFA...

Le franc CFA est la monnaie héritée...
Kim Kardashian affole la toile avec ses nouvelles photos en bikini 

28/10/2020

Kim Kardashian...

A l'occasion de son anniversaire de naissance...
Carmen Sama, la veuve de DJ Arafat parle de son prochain mariage

28/10/2020

Carmen Sama,...

Veuve depuis le 12 août  2019, Carmen...
Burkina Faso : Le père du président Roch Kaboré est mort

28/10/2020

Burkina Faso...

Le Burkina Faso en deuil. Le Président...
Alassane Ouattara sur RFI : « je ne peux pas changer la date du scrutin présidentiel »

28/10/2020

Alassane Ouattara...

  Le président ivoirien Alassane Ouattara a remis les pendules...
Guinée : les observateurs de la CEDEAO n'ont pas partagé de grosses sommes

28/10/2020

Guinée :...

Une information circule depuis quelques jours et...
Avant la Présidentielle du 31 octobre/ Gnamien Konan demande pardon à Alassane Ouattara

28/10/2020

Avant la...

Gnamien Konan, en “ex-humble collaborateur” du président...
Réduction des bureaux de vote : la CEI contredit officiellement Ouattara

28/10/2020

Réduction des...

Le Président de la Commission électorale indépendante...
Guinée: nouvelle bataille pour la levée du siège chez Cellou…

28/10/2020

Guinée: nouvelle...

Deux ministères  viennent d'être assignés en justice...
Côte d'Ivoire : scène de guerre à Abengourou et Kotobi, plusieurs blessés par balle enregistrés

28/10/2020

Côte d’Ivoire...

Crise pré-électorale/ Côte d'Ivoire : scène de...
Présidentielle 2020 / Le secteur privé s’engage au côté du candidat Ouattara

28/10/2020

Présidentielle 2020...

Sous la férule de l’initiative citoyenne du...
UN Togo récompense les lauréats de son concours

27/10/2020

UN Togo...

Ce lundi 26 octobre 2020, le concours...
L'Excès se prononce enfin sur l'affaire de sa s3xtape transs3xuelle

27/10/2020

L’Excès se...

Près de 24 heures après que le...
Côte d’ivoire : Affaire L’Excès, et si le Pape avait raison ?

27/10/2020

Côte d’ivoire :...

Le Pape a parlé. Vive le Pape....
 L'Université de Lomé honore Denise Mensah, bachelière à 51 ans

27/10/2020

 L’Université de...

Du haut de ses 51 ans, Denise...
Côte d’Ivoire : la paroisse NDA de Koumassi, cambriolée

27/10/2020

Côte d’Ivoire :...

La paroisse Notre Dame de l’Assomption promodo...
Affi N'Guessan réclame une enquête internationale "sur les crimes d'Alassane Ouattara"

27/10/2020

Affi N’Guessan...

  Le duel entre l'opposition ivoirienne et...
Guinée : échec de l'appel à manifester contre le président réélu

27/10/2020

Guinée :...

Des guinéens apeurés, cloîtrés chez eux au...
Dossier / 20 ans après le Charnier de Yopougon: Révélations, en 24 points, sur une affaire rocambolesque

27/10/2020

Dossier /...

Le “Charnier de Yopougon” ! Voilà un...

Trois hommes ont pris d’assaut une usine à Tripoli, ils ont aspergé un travailleur nigérian d’essence et l’ont brûlé vif, selon une déclaration du ministère libyen de l’Intérieur.

Les Nations Unies ont décrit la mort de cet homme comme « un autre crime insensé contre les migrants dans le pays. »

Une déclaration du ministère de l’Intérieur de Tripoli note que les suspects – tous des ressortissants libyens – ont été arrêtés juste après la mort du migrant.

« Nous sommes horrifiés par le meurtre d’un travailleur migrant nigérian à Tripoli, en Libye, par trois hommes hier. Le jeune homme a été brûlé vif, ce qui constitue un autre crime insensé contre les migrants dans le pays », a tweeté Federico Soda, chef de la mission de l’Organisation internationale pour les migrations des Nations unies en Libye. « Les responsables doivent rendre des comptes », a-t-il ajouté.

La Libye, déchirée par la guerre, a été accusée à plusieurs reprises d’être un environnement hostile pour les migrants et les réfugiés, dont beaucoup passent par le pays pour tenter d’atteindre des rivages de l’Europe.

Beaucoup de ces migrants sont interceptés par les autorités européennes et renvoyés en Libye.

Le mois dernier, Amnesty International a publié un rapport détaillant les « horribles cycles d’abus » dont sont victimes les migrants en Libye, notamment les assassinats illégaux, les disparitions forcées, la torture et le viol.

L’organisation affirme que la pandémie de coronavirus a exacerbé ces abus.

« Au lieu d’être protégés, ils sont confrontés à une série de violations effroyables des droits de l’homme et maintenant injustement pour la propagation de la pandémie de Covid-19 sur des bases profondément racistes et xénophobes », a déclaré Diana Eltahawy, le directeur régional adjoint du groupe de droits pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

« Malgré cela, même en 2020, l’UE et ses États membres continuent à mettre en œuvre des politiques qui enferment des dizaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants dans un cercle vicieux d’abus, faisant preuve d’un mépris impitoyable pour la vie et la dignité des personnes. »

En août, plus de 45 migrants sont morts dans un naufrage au large des côtes libyennes. Plus de 7 000 personnes effectuant ce périlleux voyage ont été renvoyées en Libye en 2020, selon l’Agence des Nations unies pour les réfugiés.

Des milliers d’entre elles se retrouveraient dans des centres de détention dans les régions de la Libye contrôlées par le gouvernement de Tripoli, reconnu internationalement.

Crédit photo : cowrynews

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 659 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire