Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Afrique du Sud: un policier condamné à 30 ans de prison pour le meurtre d’un Nigérian
04/12/2019 à 08h34 par La redaction

Un policier sud-africain, reconnu coupable d’avoir tué un Nigérian, a été condamné à 30 ans de prison ferme par un tribunal de Durban.

Austin Reynold a été reconnu coupable vendredi dernier d’avoir tué d’Ebuka Okoli, un indigène de l’État d’Anambra, lors d’un raid illégal à Durban en janvier dernier.

Reynold et un autre policier avaient pris d’assaut le quartier d’Ebuka pour une descente illégale. Il a accosté Ebuka et lui a demandé de l’argent. Ayant refusé de céder à la demande de Reynold, ce dernier a ouvert le feu à bout portant sur Ebuka. La victime est décédée sur place.

Le condamné, 24 ans, a été traduit en justice par le gouvernement sud-africain après que son complice a témoigné contre lui au tribunal.

Abike Dabiri-Erewa, la présidente de l’association des Nigérians de la diaspora a salué la décision de la justice sud-africaine.

« Nous sommes heureux que justice ait été faite. Nous sommes heureux que cette affaire ait finalement pris fin et que l’Afrique du Sud ait démontré sa volonté politique de lutter contre la xénophobie », a-t-elle déclaré.

Crédit photo : pulse

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Un policier sud-africain, reconnu coupable d’avoir tué un Nigérian, a été condamné à 30 ans de prison ferme par un tribunal de Durban.

Austin Reynold a été reconnu coupable vendredi dernier d’avoir tué d’Ebuka Okoli, un indigène de l’État d’Anambra, lors d’un raid illégal à Durban en janvier dernier.

Reynold et un autre policier avaient pris d’assaut le quartier d’Ebuka pour une descente illégale. Il a accosté Ebuka et lui a demandé de l’argent. Ayant refusé de céder à la demande de Reynold, ce dernier a ouvert le feu à bout portant sur Ebuka. La victime est décédée sur place.

Le condamné, 24 ans, a été traduit en justice par le gouvernement sud-africain après que son complice a témoigné contre lui au tribunal.

Abike Dabiri-Erewa, la présidente de l’association des Nigérians de la diaspora a salué la décision de la justice sud-africaine.

« Nous sommes heureux que justice ait été faite. Nous sommes heureux que cette affaire ait finalement pris fin et que l’Afrique du Sud ait démontré sa volonté politique de lutter contre la xénophobie », a-t-elle déclaré.

Crédit photo : pulse

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire