Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le p0rn0 est-il mauvais pour la santé?
22/11/2020 à 21h35 par Le Boy

Le p0rn0 est-il mauvais pour la santé?

Le p0rn0 est-il mauvais pour la santé?

Le p0rn0 est-il mauvais pour la santé? Si l’on en croît la science, l’accès et la consommation de p0rn0 sur internet a des effets directs sur notre cerveau.

Les principales préoccupations des experts interrogés portent sur le fait que la pornographie engendre des attentes irréalistes, qu’elle met en scène la violence sexiste et qu’elle peut comporter un risque de dépendance. Mais il est clair déjà que ses effets sont catastrophiques pour la santé mentale et la vie sexuelle de son large public. Avec de graves conséquences comme la dépression ou la dysfonction érectile, la pornographie semble transformer notre câblage neuronal.

Impacts de la consommation de pornographie

À long terme, la pornographie semble créer des dysfonctionnements sexuels, en particulier l’incapacité à atteindre l’érection ou l’orgasme avec un partenaire réel. La qualité de la relation conjugale et de l’engagement envers un conjoint semble également compromise.

Pour tenter d’expliquer ces effets, des scientifiques ont établi des parallèles entre la consommation de pornographie et la toxicomanie. Par son évolution, le cerveau est programmé pour répondre à la stimulation sexuelle par une poussée de dopamine. Ce neurotransmetteur, le plus souvent associé à l’anticipation de la récompense, sert aussi à inscrire les souvenirs et l’information dans le cerveau. Ainsi, lorsque le corps a besoin de quelque chose, comme de la nourriture ou du sexe, le cerveau se rappelle où il peut aller pour retrouver le même plaisir.

Regarder du porno n’est pas aussi nocif qu’on le pense

Selon une étude publiée par le Journal Of Social and Personal Relationships suggère que la consommation de films pornographiques ne nuit pas aux relations romantiques et à l’activité sexuelle au sein du couple.

Lire aussi : États-Unis : Scandale, un prêtre filme sa partie à trois avec des stars du porno sur l’autel de l’église

La consommation de pornographie reste taboue et associée à des effets négatifs. En février 2020, un sondage YouGov indiquait que 2/3 des jeunes regardaient des films X et que 20 % d’entre eux pensaient que cela avait un impact négatif sur leur vie sexuelle. Or, un article paru au même moment dans le Sexual and Relationship Therapy réfutait également cette idée.

Menée par des chercheurs et chercheuses britanniques, l’étude conclut que la consommation de films X n’a pas d’impact sur l’activité sexuelle ou le bien-être psychique des sujets étudiés. Même avec 80% de personnes interrogées qui qualifient les films pour adultes de « peu ou pas du tout réalistes », aucun lien avec une perception négative de ses propres performances ou d’attitudes sexistes n’est mis en évidence par les chercheurs.

Mettre un peu de porno dans son couple ?

Dans un article intitulé « Jusqu’à ce que le porno nous sépare ? », l’American Sociological Association semble avoir découvert que « les hommes mariés qui commencent à regarder du porno ont deux fois plus de chances de divorcer après quelques années ». Pour les femmes, c’est même 3 fois. Toutefois, l’impact serait bien moindre si le couple organise des séances de visionnage communes.

Lire aussi : “Ma copine veut me tuer avec du sexe”, raconte un homme

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 405 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Le p0rn0 est-il mauvais pour la santé? Si l’on en croît la science, l’accès et la consommation de p0rn0 sur internet a des effets directs sur notre cerveau.

Les principales préoccupations des experts interrogés portent sur le fait que la pornographie engendre des attentes irréalistes, qu’elle met en scène la violence sexiste et qu’elle peut comporter un risque de dépendance. Mais il est clair déjà que ses effets sont catastrophiques pour la santé mentale et la vie sexuelle de son large public. Avec de graves conséquences comme la dépression ou la dysfonction érectile, la pornographie semble transformer notre câblage neuronal.

Impacts de la consommation de pornographie

À long terme, la pornographie semble créer des dysfonctionnements sexuels, en particulier l’incapacité à atteindre l’érection ou l’orgasme avec un partenaire réel. La qualité de la relation conjugale et de l’engagement envers un conjoint semble également compromise.

Pour tenter d’expliquer ces effets, des scientifiques ont établi des parallèles entre la consommation de pornographie et la toxicomanie. Par son évolution, le cerveau est programmé pour répondre à la stimulation sexuelle par une poussée de dopamine. Ce neurotransmetteur, le plus souvent associé à l’anticipation de la récompense, sert aussi à inscrire les souvenirs et l’information dans le cerveau. Ainsi, lorsque le corps a besoin de quelque chose, comme de la nourriture ou du sexe, le cerveau se rappelle où il peut aller pour retrouver le même plaisir.

Regarder du porno n’est pas aussi nocif qu’on le pense

Selon une étude publiée par le Journal Of Social and Personal Relationships suggère que la consommation de films pornographiques ne nuit pas aux relations romantiques et à l’activité sexuelle au sein du couple.

Lire aussi : États-Unis : Scandale, un prêtre filme sa partie à trois avec des stars du porno sur l’autel de l’église

La consommation de pornographie reste taboue et associée à des effets négatifs. En février 2020, un sondage YouGov indiquait que 2/3 des jeunes regardaient des films X et que 20 % d’entre eux pensaient que cela avait un impact négatif sur leur vie sexuelle. Or, un article paru au même moment dans le Sexual and Relationship Therapy réfutait également cette idée.

Menée par des chercheurs et chercheuses britanniques, l’étude conclut que la consommation de films X n’a pas d’impact sur l’activité sexuelle ou le bien-être psychique des sujets étudiés. Même avec 80% de personnes interrogées qui qualifient les films pour adultes de « peu ou pas du tout réalistes », aucun lien avec une perception négative de ses propres performances ou d’attitudes sexistes n’est mis en évidence par les chercheurs.

Mettre un peu de porno dans son couple ?

Dans un article intitulé « Jusqu’à ce que le porno nous sépare ? », l’American Sociological Association semble avoir découvert que « les hommes mariés qui commencent à regarder du porno ont deux fois plus de chances de divorcer après quelques années ». Pour les femmes, c’est même 3 fois. Toutefois, l’impact serait bien moindre si le couple organise des séances de visionnage communes.

Lire aussi : “Ma copine veut me tuer avec du sexe”, raconte un homme

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 405 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire