Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Le Nigeria suspend Twitter, le réseau social réagit enfin
05/06/2021 à 13h07 par La redaction
Publicité
Publicité

Pendant longtemps, la suprématie des réseaux sociaux a été toujours au centre des débats. Quand Facebook et Twitter ont suspendu Donald Trump, un président en exercice, beaucoup de personnes étaient étonnées. Cette manière de procéder en supprimant les publications à tout va est de nouveau au centre des discussions. Twitter a supprimé un tweet du président nigérian relatif à des indépendantistes.

Cela a été très mal interprété par le pouvoir en place.
La sanction ne s’est pas fait attendre. Le gouvernement a annoncé vendredi avoir suspendu les activités de Twitter dans le pays le plus peuplé d’Afrique. Cela intervient juste deux jours après la suppression par le réseau social d’un tweet du président Muhammadu Buhari.

« Le gouvernement fédéral a suspendu, pour une durée indéterminée, les activités du service de microblogging et de réseau social Twitter au Nigeria », a indiqué le ministère de l’Information et de la Culture dans un communiqué.
« L’annonce du gouvernement nigérian sur la suspension des activités de Twitter au Nigeria est très préoccupante », a réagi le réseau social.

« Nous enquêtons et vous tiendrons informés lorsque nous en saurons plus », a précisé l’entreprise.
De là, des critiques fusent de partout pour aller à l’encontre du gouvernement nigérian. « Cette action répressive est une tentative claire de censurer la contestation et d’étouffer l’espace civique », s’est indigné Anietie Ewang, chercheuse au Nigeria pour Human

Publicité
Rights Watch (HRW) cité par AFP.

« C’est le summum du musellement de la liberté d’expression qui ne peut se produire que dans les dictatures », a écrit l’analyste nigérian Bulama Bukarti.

« Cela restera dans l’histoire comme l’une des plus grandes erreurs de Buhari et l’un de ses plus grands désastres en matière de relations publiques », selon lui.
L’ONG Amnesty International demandent aux autorités d’annuler « immédiatement la suspension illégale et les autres projets visant à bâillonner les médias, à réprimer l’espace civique et à porter atteinte aux droits humains des Nigérians ».

Elle dénonce par ailleurs une action « clairement incohérente et incompatible avec les obligations internationales du Nigeria, notamment en vertu de la Charte africaine des droits de l’Homme ».

Pendant ce temps, de nombreux influenceurs recommandent aux internautes d’utiliser des VPN pour contourner la censure.

Publicité
Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

🚨DOINGBUZZ ACTUALITE NEW Pour offres d'emploi 👉🏾 -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun  groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆



Plus de news

Grave Accident Au Cameroun ( Vidéo Très Sensible)

20/06/2021

Grave accident...

Publicité Publicité Publicité   Selon une source...
Gabon : Quand Pascaline Bongo Parle De Son Amant Boy Marley

20/06/2021

Gabon :...

Publicité Publicité Une liaison qui a été...
Retour De Gbagbo : Ouattara Manque L’occasion De Faire Un Grand Pas Vers La Réconciliation Nationale

20/06/2021

Retour de...

Publicité Publicité Laurent Gbagbo est rentré en...
Nigeria : Un Policier Tué Et 80 Élèves Kidnappés Dans Une École

19/06/2021

Nigeria :...

Publicité Publicité   Des assaillants armés ont...
Une Journaliste Américaine Défie Vladimir Poutine : &Quot;De Quoi Avez-Vous Peur Monsieur Le Président ? &Quot;

19/06/2021

Une journaliste...

Publicité Publicité Ce mercredi 16 juin 2021,...
Indice Mondial De La Paix : Voici Les 10 Pays Les Moins Pacifiques D’afrique En 2021

19/06/2021

Indice mondial...

Publicité Publicité Indice mondial de la paix...
J.o Tokyo/ Les Organisateurs Vont Se Rencontrer Pour Décider De La Présence De Spectateurs

19/06/2021

J.O Tokyo/...

Publicité Publicité Le Comité d’organisation des Jeux...
5 Choses À Savoir Sur Nady Bamba, La Seconde Femme De Laurent Gbagbo

19/06/2021

5 choses...

Publicité Publicité   Nady Bamba est la...
En Colère, Un Avocat De Guillaume Soro Tacle Le Procureur Adou Richard

19/06/2021

En colère,...

Publicité Publicité Très remonté, un des avocats...
Nady Bamba À Propos De Simone Gbagbo : « Elle Salue Laurent Gbagbo Et Elle Part »

19/06/2021

Nady Bamba...

Publicité Publicité Publicité C'est une vidéo choc....
Côte D’ivoire/Masa : Prof Yacouba Konaté Quitte La Maison Avec 42 Mois D’arriérés De Salaire

19/06/2021

Côte d’Ivoire/MASA...

Publicité Publicité M. Hervé Yapi, logisticien de...
Burkina Faso : Des Biens Et Comptes Bancaires Du Groupe Bolloré Saisis

19/06/2021

Burkina Faso...

Publicité Publicité   La bataille judiciaire entre...
Mame Mbaye Niang : &Quot;Je N'Aiderai Pas Macky Sall S'Il Brigue Un 3È Mandat&Quot;

19/06/2021

Mame Mbaye...

Publicité Publicité Un possible 3è mandat de...
Israël: Un Ministre Détruit Des Documents Administratifs Et Quitte Son Poste

19/06/2021

Israël: un...

Publicité Publicité   Les documents conservés dans...
Bénin: Une Vingtaine De Mémoires De Master Rejetés À L’université De Parakou

19/06/2021

Bénin: une...

Publicité Publicité Publicité Pour plagiat, 21 mémoires...
Une Jeune Marocaine Se Lance Le Défi De Traverser L’afrique À Vélo Pour Soutenir Les Droits Des Femmes Africaines

19/06/2021

Une jeune...

Publicité Publicité « Le jour de mon 32ème...
Bobrisky Gâte Son Père Avec Un Suv Lexus

19/06/2021

Bobrisky gâte...

Publicité Publicité Le travesti controversé nigérian Idris...
Sénégal : Après L'Hôpital, Sadio Mané Installe Une Station Service Dans Son Village

19/06/2021

Sénégal :...

Publicité Publicité   Après un hôpital qui...
L’exemple De L’inde Fait Craindre La Troisième Vague De Covid-19 En Afrique

19/06/2021

L’exemple de...

Publicité Publicité Les cas de Covid-19, dans...
Sahara : Alger Rame Toujours À Contre-Courant De Rabat

19/06/2021

Sahara :...

Publicité Publicité L’organisation des Nations Unies a...
Publicité
Publicité

Pendant longtemps, la suprématie des réseaux sociaux a été toujours au centre des débats. Quand Facebook et Twitter ont suspendu Donald Trump, un président en exercice, beaucoup de personnes étaient étonnées. Cette manière de procéder en supprimant les publications à tout va est de nouveau au centre des discussions. Twitter a supprimé un tweet du président nigérian relatif à des indépendantistes.

Cela a été très mal interprété par le pouvoir en place.
La sanction ne s’est pas fait attendre. Le gouvernement a annoncé vendredi avoir suspendu les activités de Twitter dans le pays le plus peuplé d’Afrique. Cela intervient juste deux jours après la suppression par le réseau social d’un tweet du président Muhammadu Buhari.

« Le gouvernement fédéral a suspendu, pour une durée indéterminée, les activités du service de microblogging et de réseau social Twitter au Nigeria », a indiqué le ministère de l’Information et de la Culture dans un communiqué.
« L’annonce du gouvernement nigérian sur la suspension des activités de Twitter au Nigeria est très préoccupante », a réagi le réseau social.

« Nous enquêtons et vous tiendrons informés lorsque nous en saurons plus », a précisé l’entreprise.
De là, des critiques fusent de partout pour aller à l’encontre du gouvernement nigérian. « Cette action répressive est une tentative claire de censurer la contestation et d’étouffer l’espace civique », s’est indigné Anietie Ewang, chercheuse au Nigeria pour Human

Publicité
Rights Watch (HRW) cité par AFP.

« C’est le summum du musellement de la liberté d’expression qui ne peut se produire que dans les dictatures », a écrit l’analyste nigérian Bulama Bukarti.

« Cela restera dans l’histoire comme l’une des plus grandes erreurs de Buhari et l’un de ses plus grands désastres en matière de relations publiques », selon lui.
L’ONG Amnesty International demandent aux autorités d’annuler « immédiatement la suspension illégale et les autres projets visant à bâillonner les médias, à réprimer l’espace civique et à porter atteinte aux droits humains des Nigérians ».

Elle dénonce par ailleurs une action « clairement incohérente et incompatible avec les obligations internationales du Nigeria, notamment en vertu de la Charte africaine des droits de l’Homme ».

Pendant ce temps, de nombreux influenceurs recommandent aux internautes d’utiliser des VPN pour contourner la censure.

Publicité
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire