Le Mali n’oublie pas les victimes des crises


Video player

Victimes d’une litanie de crimes commis depuis l’indépendance du Mali jusqu’aux années désormais troubles de l’insurrection djihadiste, ont partagé leur témoignage lors de la dernière audience de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation. Le mécanisme a été mis en place en 2015.

Dans une salle de Bamako, des civils, des chercheurs et des responsables de l’armée assistent à la cinquième audience de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation.
Les victimes d’une litanie de crimes commis depuis l’indépendance du Mali jusqu’aux années désormais troubles de l’insurrection djihadiste ont partagé leur témoignage la semaine dernière. Une étape importante selon le président de la commission.
Des civils, des chercheurs et des responsables de l’armée ont assisté à la dernière audience de la Commission vérité, justice et réconciliation dans cette salle de Bamako. Les victimes d’une litanie de crimes commis depuis l’indépendance du Mali jusqu’aux années désormais troublées de l’insurrection djihadiste peuvent partager leur témoignage et demander la fermeture. Une étape importante selon le président de la commission.
La commission a été créée en 2015, lorsque les insurgés ont signé un accord de paix avec le gouvernement. Les enquêteurs ont recueilli les témoignages de plus de 28 000 victimes. « … C’est retransmis en direct sur la chaîne nationale, sur les réseaux sociaux, pour s’assurer que le Mali en tant que pays sache ce qu’il est advenu des victimes « , a expliqué le commissaire Oumar Hasseye Touré.
Le Premier ministre malien a déclaré que l’idée de réparations financières était à l’étude.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Le Mali n’oublie pas les victimes des crises Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire