L’imam Mahmoud Diko revient dans l’arène publique malienne

L’imam Mahmoud Diko de retour! Le religieux s’est adressé dimanche aux Maliens et à la communauté internationale.

Tout d’abord, l’imam Diko a clairement indiqué qu’il ne pouvait pas rester silencieux car il est l’agent du changement. « …des gens sont morts devant ma porte et devant ma mosquée. Je ne peux pas rester en dehors de la suite », a prévenu l’imam.

L’influent religieux a défendu son discours et a dit ce qu’il a vu :

« Je vois que ça ne va pas. C’est pourquoi j’ai décidé de prendre la parole »« . Imam Dicko regrette surtout que la porte d’Assimi Goïta soit fermée. « On ne s’entend pas entre nous, on n’est pas avec le reste du monde. Il faut qu’on se donne la main sinon le pays n’est pas sur la bonne voie », a-t-il plaidé.

L’Imam a également appelé la communauté internationale, notamment la CEDEAO, à être plus unie. Il a demandé « leur indulgence, leur compréhension et leur soutien ». « Notre pays traverse une situation difficile aujourd’hui. Le peuple maliens est un peuple reconnaissant, nous ne sommes pas un peuple ingrat », a-t-il déclaré.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire