La mort de Abubakar Shekau, chef de Boko Haram annoncée


Video player

Annoncé plusieurs fois pour mort, Abubakar Shekau a autant de fois mis à mal la fiabilité des médias à son sujet. Le chef incontesté de l’organisation terroriste Boko Haram est un ennemi public qui sévit avec son groupe depuis plusieurs années dans le nord du Nigeria et au Cameroun.

Entre enlèvements, attentats et autres barbaries, Boko Haram s’est construit une triste réputation sur l’échiquier géo-politique mondial. Il a été classé même sur la liste noire des organisations terroristes par l’ONU. Alors que les opérations de traque du leader par l’armée nigériane sont restées stériles à ce jour, il semblerait que Abubakar Shekau ait trouvé son terminus.

Le tyran serait actuellement entre la vie et la mort après une tentative de suicide. L’information circule depuis quelques heures mais n’a pas été formellement confirmée par les autorités nigérianes. Aux prises avec un autre groupe rebelle dénommé ISWAP, Abubakar Shekau et ses hommes auraient perdu du terrain. Leur forteresse dans la forêt de Sambisa étant sur le point d’être attaquée par les adversaires, le chef de Boko Haram aurait préféré se donner la mort plutôt que de se faire capturer par l’ennemi.

Le mercredi 19 mai 2022, il se serait tiré une balle dans la poitrine mais cela n’a pas suffit à mettre fin à ses jours. Il serait donc grièvement blessé à l’épaule et en fuite avec un bataillon réduit selon certains médias. D’autres comme Eons Intelligence ont d’ores et déjà annoncé sa mort mais rien n’es sûr pour le moment. Et surtout lorsqu’il s’agit de Abubakar Shekau, l’homme qui a défié plusieurs fois sa mort. Il faut préciser que le “défunt” avait pris la tête du groupe djihadiste affilié à Al-Qaïda en 2010.

[newsletter_form]
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire