En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Le parti Tewassoul annonce son retour dans la course présidentielle en Mauritanie



 

Le paysage politique mauritanien connaît un nouveau tournant avec l’annonce du retour du parti islamiste d’opposition Tewassoul dans la course à la présidence. Après une absence de 12 ans dans cette compétition cruciale, le parti fait un retour remarqué en présentant Hamadi Ould Sid’ El Moctar comme son candidat pour l’élection présidentielle du 29 juin.

Tewassoul, dirigé par le chef du Rassemblement national pour la réforme et le développement, est devenu depuis sa légalisation en 2007 le principal parti d’opposition au Parlement mauritanien, avec une représentation de 11 députés sur 176. Après avoir décidé de boycotter l’élection présidentielle de 2014 et de soutenir un candidat extérieur à ses rangs en 2019, le parti prend cette année la décision de présenter son propre candidat, marquant ainsi un retour fort dans le paysage politique national.

Lire aussi : « Mon père ne mendie pas le kpetou », le fils de Wizkid tacle Davido

Cette décision intervient alors que le président actuel, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, élu en 2019, se représente pour un deuxième mandat et est largement considéré comme le favori du scrutin. Cependant, l’entrée en lice de Tewassoul ainsi que d’autres candidats, notamment le militant Biram Ould Dah Ould Abeid, arrivé deuxième en 2019, promet d’intensifier la compétition politique dans le pays.

field media image 2829076 33101b845eed8ea78e934196da678b0e17d2c4d6 - Le parti Tewassoul annonce son retour dans la course présidentielle en Mauritanie

Tewassoul justifie sa décision de présenter un candidat en soulignant la nécessité de changer la situation actuelle du pays, qu’elle qualifie de déplorable. Cette annonce marque le début officiel de la campagne électorale, qui débutera le vendredi 14 juin à minuit pour se terminer le jeudi 27 juin à minuit, avec le vote prévu pour le 29 juin.

Alors que la Mauritanie se prépare pour cette élection présidentielle cruciale, l’entrée en lice de Tewassoul et d’autres acteurs politiques promet d’apporter une nouvelle dimension à la compétition politique et de susciter un débat approfondi sur l’avenir du pays et les aspirations de ses citoyens.

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !