En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Nigéria : Rema met fin à l’ère Wizkid, Burna Boy et Davido (Big 3)



La révélation de l’artiste Rema a l’effet d’un onde de choc au Nigéria. Dans une récente déclaration, l’auteur du tube « Calm Down » a. annoncé l’émergence des « Big 4 » dans la musique nigériane. Donc ce n’est plus la théorie des « Big 3 », faisant allusion à Wizkid, Burna Boy et Davido.

Dans une déclaration révolutionnaire, la sensation Mavin Records a déclenché un changement de paradigme dans le paysage musical nigérian en introduisant le concept de « Big 4 », remettant en cause la notion traditionnelle des « Big 3 » comme sommet de l’excellence musicale nigériane.rema 2 - Nigéria : Rema met fin à l'ère Wizkid, Burna Boy et Davido (Big 3)

Rema redéfinit la scène musicale nigériane : Introduit le concept de ‘Big 4’ !

LIRE AUSSI : « Des femmes blanches voulaient réserver … », Don Jazzy lâche une bombe

Dans un tweet qui a provoqué une onde de choc dans le secteur, il a affirmé avec audace que la scène musicale nigériane avait évolué au-delà des limites du « Big 3 », reconnaissant désormais un redoutable « Big 4 ». En outre, il a souligné la domination de l’afrobeat, le proclamant supérieur à tout autre genre préfixé par le terme « afro ».

Le tweet de l’artiste, qui a rapidement fait le tour des médias sociaux, a déclenché un débat animé parmi les fans et les initiés de l’industrie. Avec sa déclaration succincte mais puissante, Rema a brisé des idées reçues et annoncé une nouvelle ère d’inclusion et de diversité au sein de l’industrie musicale nigériane.

Rema 1 - Nigéria : Rema met fin à l'ère Wizkid, Burna Boy et Davido (Big 3)

« Il n’y a plus de Big 3, il y a maintenant un Big 4. Afrobeat >> AfroAnything », a déclaré le chanteur, signalant un changement radical dans la hiérarchie des sommités de la musique nigériane. Son affirmation souligne non seulement l’influence croissante de l’afrobeat sur la scène mondiale, mais elle incite également les artistes et les aficionados à embrasser un spectre d’expression musicale plus large.

Alors que Rema continue de se frayer un chemin vers la célébrité, sa déclaration audacieuse sert de cri de ralliement aux artistes pour qu’ils transcendent les frontières et repoussent les limites de la créativité. Son message est particulièrement destiné à Wizkid, Burna Boy et Davido.

rema quitte scene min 860x484 1 - Nigéria : Rema met fin à l'ère Wizkid, Burna Boy et Davido (Big 3)

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT