Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Gabon : Détournement de 15 millions de FCFA à la direction provinciale des impôts de la Ngounié
04/01/2020 à 22h17 par Aurel HANSINON

Gabon : Détournement de 15 millions de FCFA à la direction provinciale des impôts de la Ngounié

 

Une affaire de détournement a éclaté à la direction provinciale des impôts de la Ngounié. Le chef du centre de la direction et le receveur principal sont les deux personnes soupçonnés d’être à l’origine des détournements de deniers publics évalués à 15 millions de nos francs au sein de cette administration. À cela s’ajoute le racket des opérateurs économiques par le moyen des contrôles illicites. La mèche aurait été vendue après la comparution devant le tribunal de Mouila de deux commerçants victimes de ces fonctionnaires aux pratiques peu orthodoxes.

En milieu africain, un célèbre adage dit : « 99 jours pour le voleur mais un seul pour le propriétaire », cet adage populaire semble s’appliquer à la situation qui se trame à la direction provinciale des impôts de la Ngounié. Une enquête révèle que , deux hauts cadres de cette entité publique des impôts dans cette localité sont soupçonnés d’avoir détourné 15 millions Fcfa dans les comptes de l’administration.

Lire aussi :Carlos Ghosn aurait fuit le Japon dans une malle géante

À cela s’ajoute des manœuvres financières illicites à l’insu du directeur provincial. L’information aurait été révélée par deux commerçants accusés d’avoir brisé les scellés mis par le responsable local des impôts. En effet, Modestus Ibe et Foudjen ont indiqué lors de leur comparution que le mot d’ordre a été donné par le directeur lui-même. Ce dernier aurait, lors de son retour de mission, découvert que des commerces avaient été scellés sans son aval.

Lire aussi :Ces nouvelles photos d’Ali Bongo qui rassurent sur sa santé

Des investigations menées ont permis d’identifier les agents véreux derrière ces pratiques illicites. Il s’agirait du receveur principal et du chef de centre. Tous deux posaient des scellés sur des commerces, saisissaient des biens tout en exigeant des fortes sommes d’argent pour restituer l’ensemble des marchandises en leur possession. Le tout sans délivrer le moindre document administratif aux opérateurs dont ils abusaient.

Par ailleurs, le directeur provincial des impôts de la Ngounié aurait constaté une disparition de deniers publics. Évaluée à plus de 15 millions de Francs CFA cette somme ne trouve aucun justificatif dans les dépenses réalisées par ladite administration. D’après la même source, les deux hauts cadres des impôts n’en seraient pas à leur premier forfait. Affaire à suivre.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 486 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Gabon : Détournement de 15 millions de FCFA à la direction provinciale des impôts de la Ngounié

 

Une affaire de détournement a éclaté à la direction provinciale des impôts de la Ngounié. Le chef du centre de la direction et le receveur principal sont les deux personnes soupçonnés d’être à l’origine des détournements de deniers publics évalués à 15 millions de nos francs au sein de cette administration. À cela s’ajoute le racket des opérateurs économiques par le moyen des contrôles illicites. La mèche aurait été vendue après la comparution devant le tribunal de Mouila de deux commerçants victimes de ces fonctionnaires aux pratiques peu orthodoxes.

En milieu africain, un célèbre adage dit : « 99 jours pour le voleur mais un seul pour le propriétaire », cet adage populaire semble s’appliquer à la situation qui se trame à la direction provinciale des impôts de la Ngounié. Une enquête révèle que , deux hauts cadres de cette entité publique des impôts dans cette localité sont soupçonnés d’avoir détourné 15 millions Fcfa dans les comptes de l’administration.

Lire aussi :Carlos Ghosn aurait fuit le Japon dans une malle géante

À cela s’ajoute des manœuvres financières illicites à l’insu du directeur provincial. L’information aurait été révélée par deux commerçants accusés d’avoir brisé les scellés mis par le responsable local des impôts. En effet, Modestus Ibe et Foudjen ont indiqué lors de leur comparution que le mot d’ordre a été donné par le directeur lui-même. Ce dernier aurait, lors de son retour de mission, découvert que des commerces avaient été scellés sans son aval.

Lire aussi :Ces nouvelles photos d’Ali Bongo qui rassurent sur sa santé

Des investigations menées ont permis d’identifier les agents véreux derrière ces pratiques illicites. Il s’agirait du receveur principal et du chef de centre. Tous deux posaient des scellés sur des commerces, saisissaient des biens tout en exigeant des fortes sommes d’argent pour restituer l’ensemble des marchandises en leur possession. Le tout sans délivrer le moindre document administratif aux opérateurs dont ils abusaient.

Par ailleurs, le directeur provincial des impôts de la Ngounié aurait constaté une disparition de deniers publics. Évaluée à plus de 15 millions de Francs CFA cette somme ne trouve aucun justificatif dans les dépenses réalisées par ladite administration. D’après la même source, les deux hauts cadres des impôts n’en seraient pas à leur premier forfait. Affaire à suivre.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 486 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire