Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Carlos Ghosn aurait fuit le Japon dans une malle géante
04/01/2020 à 22h03 par Aurel HANSINON

Carlos Ghosn aurait fuit le Japon dans une malle géante

 

L’ancien président directeur général de Renault, Carlos Ghosn aurait fuit le Japon dans une malle géante. Arrêté en novembre 2018 par la justice japonaise, il est suspecté de dissimulation de revenus dans les publications financières de Nissan. Le mois suivant, il est inculpé pour utilisation des fonds de l'entreprise à des fins personnelles. En résidence surveillée après plusieurs mois d'emprisonnement, il quitte clandestinement le Japon en décembre 2019, pour rejoindre le Liban, grâce à un deuxième passeport français. Il aurait donc fuit par l'intermédiaire d’une boîte à musique.

Un jet privé turc et un petit terminal d’aéroport nippon apparaissent comme les principales pièces du puzzle de la fuite de Carlos Ghosn du Japon au Liban. La reconstitution du trajet du patron déchu de l’Alliance Renault-Nissan, grâce à des éléments fournis par les autorités libanaises, turques et japonaises, passés au tamis d’experts du secteur, dessine un plan inouï mené par une équipe de barbouzes professionnels mêlant simplicité et audace.

Lire aussi :France : Le manque d’oxygène contraint un avion à atterrir en urgence

Carlos Ghosn aurait fui Tokyo, caché dans un étui à instruments de musique : une évasion qui aurait été entièrement orchestrée par sa femme, Carole, et avec l’aide d’un groupe de musique et d’une équipe d’anciens officiers des forces spéciales.
L’évasion aurait commencé lorsque le groupe de musiciens est arrivé dans le logement de Ghosn, à Tokyo, où il résidait dans des conditions strictes de mise en liberté sous caution, y compris sous surveillance vidéo 24 heures sur 24, rapporte une chaîne de télévision.
À la fin de la performance, lorsque les musiciens ont entrepris de ranger leurs instruments, Ghosn se serait glissé dans l’un des étuis avant d’être transféré dans un petit aéroport local.
Le déroulé et l’organisation du plan d’évasion qui a été, toujours entièrement organisé par la femme de Carlos Ghosn, Carole, restent flous puisque Carlos Ghosn n’avait pas le droit de voir son épouse, ni de lui parler, condition expresse de la justice japonaise dans le cadre de sa mise en liberté surveillée. Pendant sept mois, le couple n’a pas pu se parler du tout.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 494 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Carlos Ghosn aurait fuit le Japon dans une malle géante

 

L’ancien président directeur général de Renault, Carlos Ghosn aurait fuit le Japon dans une malle géante. Arrêté en novembre 2018 par la justice japonaise, il est suspecté de dissimulation de revenus dans les publications financières de Nissan. Le mois suivant, il est inculpé pour utilisation des fonds de l'entreprise à des fins personnelles. En résidence surveillée après plusieurs mois d'emprisonnement, il quitte clandestinement le Japon en décembre 2019, pour rejoindre le Liban, grâce à un deuxième passeport français. Il aurait donc fuit par l'intermédiaire d’une boîte à musique.

Un jet privé turc et un petit terminal d’aéroport nippon apparaissent comme les principales pièces du puzzle de la fuite de Carlos Ghosn du Japon au Liban. La reconstitution du trajet du patron déchu de l’Alliance Renault-Nissan, grâce à des éléments fournis par les autorités libanaises, turques et japonaises, passés au tamis d’experts du secteur, dessine un plan inouï mené par une équipe de barbouzes professionnels mêlant simplicité et audace.

Lire aussi :France : Le manque d’oxygène contraint un avion à atterrir en urgence

Carlos Ghosn aurait fui Tokyo, caché dans un étui à instruments de musique : une évasion qui aurait été entièrement orchestrée par sa femme, Carole, et avec l’aide d’un groupe de musique et d’une équipe d’anciens officiers des forces spéciales.
L’évasion aurait commencé lorsque le groupe de musiciens est arrivé dans le logement de Ghosn, à Tokyo, où il résidait dans des conditions strictes de mise en liberté sous caution, y compris sous surveillance vidéo 24 heures sur 24, rapporte une chaîne de télévision.
À la fin de la performance, lorsque les musiciens ont entrepris de ranger leurs instruments, Ghosn se serait glissé dans l’un des étuis avant d’être transféré dans un petit aéroport local.
Le déroulé et l’organisation du plan d’évasion qui a été, toujours entièrement organisé par la femme de Carlos Ghosn, Carole, restent flous puisque Carlos Ghosn n’avait pas le droit de voir son épouse, ni de lui parler, condition expresse de la justice japonaise dans le cadre de sa mise en liberté surveillée. Pendant sept mois, le couple n’a pas pu se parler du tout.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 494 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire