Actualités Afghanistan

Evacuations en Afghanistan : les Talibans mettent de nouveau les Occidentaux en garde

Evacuations En Afghanistan : Les Talibans Mettent De Nouveau Les Occidentaux En Garde

Les talibans n’acceptent pas de prolonger la mission d’évacuation de l’Afghanistan. Ils mettent en garde contre les conséquences d’une prolongation au-delà de la date limite. Une option qui est entrain d’être étudiée par le président américain Biden.

Face au chaos engendré par les Talibans depuis leur prise de pouvoir, des législateurs américains ont exhorté le président Joe Biden à prendre “des mesures immédiates pour améliorer et stabiliser” l’évacuation des citoyens américains et des alliés des États-Unis. Ils ont demandé la prolongation de l’opération à l’aéroport de Kaboul au-delà de la date limite du 31 août.

Une lettre signée par 15 membres élus des deux principaux partis a également demandé à l’administration de faire pression pour rationaliser les visas spéciaux d’immigrant pour les Afghans et d’envisager d’étendre le périmètre de sécurité autour de l’aéroport international Hamid Karzai pour en faciliter l’accès. Pourtant,

À lire aussi :   Emmanuel Macron traité de "jeune président" par les Talibans

Cependant, les Talibans semblent ne pas être en mesure de permettre de telles faveurs même si elles sont approuvées par le président américain ce mardi 25 août. Pour eux, prolonger la date limite de l’opération d’évacuation cela signifierait “prolonger l’occupation” et c’est “une ligne rouge”, a déclaré lundi Suhail Shaheen, membre de la délégation des talibans à Doha, la capitale du Qatar.

Le président des États-Unis, Joe Biden, devrait décider dès mardi de prolonger ou non la date limite du 31 août pour le transport aérien des Américains et de leurs alliés vers un lieu sûr.

À lire aussi :   Crise en Afghanistan : Facebook participe à la lutte contre les Talibans

L’administration de Biden admirée pour son opération d’évacuation malgré l’emprise des Talibans

Les responsables américains ont continué à défendre la politique de l’administration Biden en Afghanistan et à saluer l’opération d’évacuation malgré le chaos qui règne à Kaboul à cause des Talibans

La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré que le président Joe Biden ne se laissait pas décourager par les critiques sur son approche de l’Afghanistan. “Il se concentre actuellement sur les mesures et les décisions qu’il estime être dans l’intérêt de notre sécurité nationale et du peuple américain”, a déclaré Mme Psaki.

À lire aussi :   Afghanistan : Joe Biden avertit d'une frappe à Kaboul "dans les 24 heures à 36 heures"

En outre, les dirigeants des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Italie, de la France, de l’Allemagne, du Canada et du Japon pourraient utiliser la possibilité d’une reconnaissance officielle unifiée, ou de nouvelles sanctions pour pousser les Talibans à se conformer à leurs promesses de respecter les droits des femmes et les relations internationales, selon Reuters.

 

--
Publicité 3vision-group

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire