Bénin : En prison, Joël Aïvo continue de corriger les thèses de ses étudiants


Video player

Professeur à la faculté de droit de l’Université d’Abomey-Calavi, Frédéric Joël Aïvo est en prison depuis avril 2021. Incarcéré, l’instituteur n’a pas abandonné les doctorants dont il a la charge. La correction des thèses de ces derniers fait partie du quotidien carcéral de l’universitaire.

En prison, Joël Aïvo continue de corriger les thèses de ses étudiants. Le professeur n’a plus la possibilité d’aller en amphi, mais continue de corriger les thèses de ses doctorants avec qui il travaillait avant son incarcération.

Depuis sa cellule à la prison civile de Missérété, le professeur a déjà lu et corrigé une demi-dizaine de thèses. Le candidat recalé du Front pour la restauration de la démocratie (FRD) se tue  pour que son incarcération n’est d’impact sur ses étudiants.

Lire aussi : Bénin : une très mauvaise nouvelle pour l’opposant Joël Aïvo

« Plusieurs thèses ont fait l’aller-retour entre l’université d’Abomey-Calavi et la prison civile. Depuis son arrestation, le professeur a lu et corrigé une demi-dizaine de thèses et donné son quitus à deux doctorants pour la soutenance de leurs thèses », rapporte le quotidien Matin Libre.

Depuis avril 2021, le professeur de droit constitutionnel est détenu à la prison civile de Cotonou. Il est accusé de tentative de déstabilisation et de blanchiment d’argent.

Interpellé le 16 avril 2021 à hauteur de Togoudo alors que le constitutionnaliste quittait les cours à l’Université d’Abomey-Calavi où il enseigne le Droit public, Joël a été   jeté en prison. Il ne sort que pour recevoir les rares visites qui lui sont permises.

Il n’aurait reçu aucune convocation avant son arrestation. C’est d’ailleurs ce qui pousse certains de ses proches à parler « d’enlèvement ».

Selon des témoins qui se sont confiés, l’opération a été menée par des policiers armés jusqu’à la dent. Comme dans le cas de Réckya Madougou, arrêtée sur le pont de Porto-Novo, tous les occupants du véhicule de Joël Aïvo ont été sortis. Un policier a pris le volant avec Joël Aïvo à bord.

Il a été gardé à vue et déposé en prison le 16 avril 2021, après sa présentation au procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET).

Lire aussi : Bénin : Joël Aïvo bénéficie du soutien des constitutionnalistes congolais

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire