People

« Free Zuma » : un manifestant tué et plusieurs blessés, dont des policiers

« Free Zuma » : Un Manifestant Tué Et Plusieurs Blessés, Dont Des Policiers

Après l’arrestation de l’ancien Président sud-africain Jacob Zuma pour outrage à la justice, ses partisans ont pris d’assaut les grandes artères de Johannesburg, pour exiger sa libération. Malheureusement, un homme de 40 ans a été tué et un policier a été transporté d’urgence à l’hôpital après avoir été abattu à Alexandra (Johannesburg), au milieu d’une violente manifestation.

Comme on pouvait bien s’y attendre, les partisans de l’ancien Président sud-africain, Jacob Zuma, arrêté il y a quelques jours pour outrage à la justice, sont sortis pour manifester dans les rues de la capitale économique du pays, pour exiger sa libération, scandant « Free Zuma ». Un homme de 40 ans a été tué et un policier a été transporté d’urgence à l’hôpital après avoir été atteint à Alexandra (Johannesburg), au milieu d’une violente manifestation.

La National Joint Operational and Intelligence Structure (NatJOINTS) a déclaré, ce dimanche, qu’elle enquêtait sur le meurtre, ajoutant qu’elle ne pouvait pas, à ce stade, dire si l’homme avait été abattu lors d’une manifestation ou non. « En attendant, une enquête est en cours pour déterminer les circonstances entourant la mort par balle d’un homme de 40 ans qui a été certifié mort dans une clinique locale », porte-parole de NatJOINTS, Col Brenda Muridili.

À lire aussi :   « Free Zuma » : Julius Malema en colère

Les manifestations sporadiques, qui ont commencé au KwaZulu-Natal, la semaine dernière, avec les partisans de Zuma appelant à sa libération immédiate, se sont maintenant étendues à Johannesburg. La police a déclaré qu’elle était en état d’alerte élevé dans les deux provinces « en réponse à des incidents de criminalité opportuniste et à des manifestations violentes ».

De grandes foules, se décrivant comme des partisans de Zuma, ont bloqué des autoroutes telles que la N3 et la N2 et incendié 28 voitures vendredi. Dans le poste de police de Jeppe, à Johannesburg, la police a dispersé un groupe d’environ 300 personnes qui avaient barricadé l’autoroute M2, a déclaré Muridili.

Il y a eu des destructions de biens et des pillages. À Alexandra, la police a arrêté 18 suspects dont 16 pour violences publiques, également liées à la fusillade d’un policier qui a été transporté d’urgence à l’hôpital pour des soins médicaux d’urgence. Deux autres policiers ont été légèrement blessés.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

🚨DOINGBUZZ ACTUALITE NEW Pour offres d'emploi 👉🏾 -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun  groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Cliquer ici 👆

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!😍 ACTUALITE via Telegram 😍 Offre d'emploi via Telegram .

-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

--
redaction web
pages
togopapel

Laisser votre commentaire