Sports

Donald Trump s’en prend amèrement à Jay-Z, Beyoncé, Lady Gaga et Jon Bon Jovi

Donald Trump sen prend amèrement Jay Z Beyoncé Lady Gaga Jon Bon Jovi

Lors de son ultime meeting dans cette campagne présidentielle américaine en Pennsylvanie, Donald Trump s’en est pris à plusieurs stars démocrates principalement de la musique. 

Le président des Etats-Unis, candidat à sa réélection, s’en est pris à plusieurs personnalités en désaccord avec lui. Et comme à son habitude, il ne s’est pas livré à un débat d’idées, mais à l’insulte et la menace.

 

Donald Trump a organisé un rassemblement à Scranton, en Pennsylvanie, lundi, au cours duquel il a énuméré les célèbres partisans de l’ancien vice-président Joe Biden, parmi lesquels figurent Beyoncé, Lady Gaga et Jon Bon Jovi.

À lire aussi :   Facebook rappelle que Donald Trump est "suspendu pour une durée indéterminée"

« Ils ont eu Beyoncé », en prononçant le nom de la chanteuse « Bay-on-see ». « Et ils ont eu Jay-Z, n’est-ce pas, Jay-Z ? » Beyoncé a posté une vidéo Instagram lundi pour soutenir Biden et le candidat à la vice-présidence Kamala Harris.

Trump a aussi pris pour cible Lady Gaga. La chanteuse a joué à un rassemblement de Biden lundi soir à Pittsburgh. «Je pourrais vous raconter des histoires sur Lady Gaga. Je connais beaucoup d’histoires sur Lady Gaga, » a lâché Trump avant d’ajouter : « Rien n’expose mieux le mépris de Biden pour les travailleurs oubliés que de faire campagne avec l’activiste anti-fraude Lady Gaga. Cet effort désespéré pour susciter l’enthousiasme est en fait un bâton dans les roues pour les 600 000 Pennsylvaniens qui travaillent dans l’industrie du fracking ».

À lire aussi :   JO Tokyo 2020 : Donald Trump tacle les joueuses de la sélection américaine

La chanteuse a par la suite répondu aux attaques de Donald Trump sur son compte Twitter : « Salut Donald Trump, je suis heureuse de vivre libre dans votre tête Biden Harry»

Et pour clôturer le tour, le Président a dirigé sa colère vers Jon Bon Jovi, qui s’est également produit récemment, lors d’un rassemblement de Biden, en déclarant ceci à la foule : « Jon Bon Jovi, chaque fois que je le vois, il me lèche le cul. « Oh, oh, Monsieur le Président. »

Dans un récent entretien avec Rolling Stone, Bon Jovi a été plutot pragmatique en ce qui concerne Trump, s’insurgeant surtout contre le dédain du président pour les États démocrates.

À lire aussi :   Donald Trump : « Je vais être restitué Président en Août »

« Je ne suis certainement pas seulement ancré dans les croyances démocratiques. Je voterais vraiment pour la meilleure personne. Mais honnêtement, si vous dites, je suis le président des États-Unis, cela signifie toute l’Amérique. … Ce qui me fait le plus mal maintenant, c’est quand il dit : ces États bleus, je ne me soucie pas de ces gouverneurs démocrates et de ces maires démocrates dans ces États bleus. » Avait-il lâché.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire