Joe Biden opte pour Kamala Harris comme colistière


Video player

 

Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a choisi la sénatrice Kamala Harris comme colistière pour la joute électorale du 3 novembre prochain. Cette femme au parcours impressionnant va l’épauler dans son conflit avec Donald Trump qui a pour sa part désigné le vice-président Mike Pence.

 

Ils étaient autrefois rivaux mais aujourd’hui ils laissent leurs différends de côtés pour pouvoir accéder au bureau ovale. La sénatrice californienne d’origine indienne et jamaïcaine Kamala Harris a été choisie par Joe Biden comme colistière. « J’ai l’immense honneur d’annoncer que j’ai choisi Kamala Harris, combattante dévouée à la défense courageuse des classes populaires et l’une des plus grands serviteurs de l’Etat, comme ma colistière », a annoncé l’ancien vice-président de Barack Obama.

 

« Lorsque Kamala était procureure générale, elle a travaillé en étroite collaboration avec Beau (ndlr. Son fils décédé d’un cancer en 2015)… J’ai observé comment ils ont défié les grandes banques, aidé les travailleurs, et protégé les femmes et enfants face aux mauvais traitements. J’étais fier à l’époque, et je suis fier désormais de l’avoir comme partenaire pour cette campagne », a ajouté le candidat démocrate.

Lire aussi : JOE BIDEN : TRUMP EST LE “PREMIER” PRÉSIDENT AMÉRICAIN RACISTE

Pour répondre à cette décision historique, Kamala Harris, 55 ans, s’est dite « honorée » du choix de Joe Biden. Elle a promis de mettre tout en œuvre pour qu’il soit élu. « Joe Biden peut rassembler les Américains car il a passé sa vie à se battre pour nous. Et quand il sera président, il construira une Amérique à la hauteur de nos idéaux », a-t-elle tweeté.

Pour donner le ton aux travaux qu’ils effectueront ensemble, Joe Biden et sa colistière Kamala Harris prononceront des discours à Wilmington, Delaware, ce mercredi 12 août sur le thème « travailler ensemble pour restaurer l’âme de la nation et lutter pour que les familles de travailleurs fassent avancer le pays ».

Née à Oakland, en Californie, de deux parents immigrés, une mère née en Inde et un père né en Jamaïque, Kamala Harris est considérée comme la première femme de couleur à s’être lancée dans la course au bureau ovale. Elle a finalement abandonné la course à la présidence en décembre 2019.

Lire aussi : Présidentielle : Joe Biden assure que les militaires délogeront Donald Trump s’il refuse sa défaite

Après deux mandats de procureure à San Francisco (2004-2011), elle avait été élue, deux fois, procureure générale de Californie (2011-2017). Elle devenait alors la première femme, mais aussi la première personne noire, à diriger les services judiciaires de l’Etat le plus peuplé du pays. Kamala Harris a toujours affirmé qu’elle est à l’aise avec son identité.

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire