Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Togo/ Covid-19 : l’opposant Nathaniel Olympio indigné par la vaccination obligatoire
3Vision-Group
22/04/2021 à 00h00 par Tritech Raheem

La campagne de vaccination entamée par les autorités togolaises contre la Covid-19 suscite une vive polémique sur les réseaux sociaux depuis que des rumeurs indiquent qu’elle sera obligatoire. Ces indiscrétions ont fait réagir l’opposant politique Nathaniel Olympio qui conteste la stratégie adoptée par le gouvernement pour aboutir à l’immunité collective.

 

Depuis quelques jours, des bruits de couloir rendant la vaccination contre la covid-19 obligatoire, circulent sur a toile togolaise. Cette méthode a failli être appliquée par le maire d’Aflao-Gakli, Kossi Aboka. Dans une note, il avait conditionné le payement des salaires à la présentation de la carte de vaccination contre le coronavirus. Suite à une vague de protestations sur les réseaux sociaux, l’autorité communale est revenue sur sa décision.

Lire aussi : Togo/Vaccin Astrazeneca : Nathaniel Olympio demande des explications au gouvernement

Toutefois, cette éventualité de rendre la vaccination contre la Covid-19 continue de se propager et est parvenue à l’opposant Nathaniel Olympio du Parti des Togolais. Reçu ce lundi 19 avril, il s’est insurgé contre cette stratégie qui consistera à « forcer » la main aux Togolais pour se faire vacciner contre la covid-19. Cette méthode pour parvenir à l’immunité collective vivement souhaitée par les autorités, est inadmissible pour l’homme politique.

 

« Tout ce qu’on fait sur un peuple par la force, il y a nécessairement une réaction derrière. Qu’est-ce que le gouvernement togolais va faire ? Va-t-il envoyer des militaires dans les maisons pour obliger les gens à se faire vacciner ? Non. C’est inadmissible », a déclaré Nathaniel Olympio. Il estime qu’il faut trouver « une autre approche de sensibilisation, de conscientisation, de motivation pour inciter les gens à se faire vacciner ». Il suggère une méthode pédagogique.

Lire aussi : L’économie togolaise s’est « montrée beaucoup plus résiliente face à la Covid-19 »

Notons que la campagne de vaccination anti-coronavirus a démarré en mars au Togo avec le vaccin Astra-Zeneca. Ce lundi 19 avril, le pays a entamé une nouvelle phase de cette campagne. Les opérations de vaccination sont désormais délocalisées dans de grand centre comme les terrains de football.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
togopapel APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

La campagne de vaccination entamée par les autorités togolaises contre la Covid-19 suscite une vive polémique sur les réseaux sociaux depuis que des rumeurs indiquent qu’elle sera obligatoire. Ces indiscrétions ont fait réagir l’opposant politique Nathaniel Olympio qui conteste la stratégie adoptée par le gouvernement pour aboutir à l’immunité collective.

 

Depuis quelques jours, des bruits de couloir rendant la vaccination contre la covid-19 obligatoire, circulent sur a toile togolaise. Cette méthode a failli être appliquée par le maire d’Aflao-Gakli, Kossi Aboka. Dans une note, il avait conditionné le payement des salaires à la présentation de la carte de vaccination contre le coronavirus. Suite à une vague de protestations sur les réseaux sociaux, l’autorité communale est revenue sur sa décision.

Lire aussi : Togo/Vaccin Astrazeneca : Nathaniel Olympio demande des explications au gouvernement

Toutefois, cette éventualité de rendre la vaccination contre la Covid-19 continue de se propager et est parvenue à l’opposant Nathaniel Olympio du Parti des Togolais. Reçu ce lundi 19 avril, il s’est insurgé contre cette stratégie qui consistera à « forcer » la main aux Togolais pour se faire vacciner contre la covid-19. Cette méthode pour parvenir à l’immunité collective vivement souhaitée par les autorités, est inadmissible pour l’homme politique.

 

« Tout ce qu’on fait sur un peuple par la force, il y a nécessairement une réaction derrière. Qu’est-ce que le gouvernement togolais va faire ? Va-t-il envoyer des militaires dans les maisons pour obliger les gens à se faire vacciner ? Non. C’est inadmissible », a déclaré Nathaniel Olympio. Il estime qu’il faut trouver « une autre approche de sensibilisation, de conscientisation, de motivation pour inciter les gens à se faire vacciner ». Il suggère une méthode pédagogique.

Lire aussi : L’économie togolaise s’est « montrée beaucoup plus résiliente face à la Covid-19 »

Notons que la campagne de vaccination anti-coronavirus a démarré en mars au Togo avec le vaccin Astra-Zeneca. Ce lundi 19 avril, le pays a entamé une nouvelle phase de cette campagne. Les opérations de vaccination sont désormais délocalisées dans de grand centre comme les terrains de football.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire