L’économie togolaise s’est « montrée beaucoup plus résiliente face à la Covid-19 »


Video player

Les effets de la Covid-19 ont paralysé plusieurs secteurs, l’économie n’en est pas exemptée. Alors que plusieurs pays du continent africain et d’outre-mer se plaignent du sort de leur secteur économique, le Togo, lui, s’est montré veinard. En effet, d’après le ministre togolais de l’économie et des finances Sani Yaya, l’économie togolaise a tenu bon aux affres de la crise sanitaire.

 

La gestion de la crise sanitaire liée à la Covid-19 est bien attendue une tâche ardue pour les autorités sanitaires. Mais ces dernières ont essayé de préserver le secteur économique du pays des conséquences désastreuses de ce handicap sanitaire mondial. L’économie togolaise s’est « montrée beaucoup plus résiliente face à la crise sanitaire mondiale liée à la Covid-19 », a affirmé le ministre togolais de l’économie et des finances Sani Yaya.

Lire aussi : Économie/ Un Sénégalais prend la tête de la Commission de l’Uemoa

« La pandémie de la Covid-19 a provoqué une crise sanitaire sans précédent avec des conséquences induites sur l’environnement économique. Face à cette situation, nous avions, en mai dernier, révisé le taux de progression de l’activité économique à 1,3% pour l’année 2020, contre une prévision initiale de 5,5% », a-t-il souligné.

 

« En septembre 2020, au regard des incertitudes qui entouraient la gravité et la durée de la pandémie, nous avons révisé à la baisse à 0,7% le taux de croissance économique pour 2020. Toutefois, les données disponibles en mars 2021 indiquent que notre économie s’est montrée beaucoup plus résiliente face à la crise sanitaire, grâce, entre autres, aux mesures d’incitations fiscales et de soutien à la demande prises par le gouvernement. Elle a affiché une croissance plus élevée des activités économiques que celle estimée en septembre 2020 », s’est réjoui le ministre Sani Yaya qui précise que le taux de croissance économique est révisé à la hausse à 1,8%.

Lire aussi : 5 projets web qui arborent l’économie togolaise

Selon l’argentier Togolais, cette progression économique, le Togo la doit au regain d’activités dans les secteurs secondaire et tertiaire. « Quant au secteur primaire, il affiche une faible performance, en relation principalement avec les poches de sécheresse et   les inondations localisées qui ont pénalisé la production de certains produits vivriers », a-t-il expliqué.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire