Actualités

Côte d’Ivoire/ Gbagbo, gourou d’une secte ?: Affi N’guessan attaque les « GOR »

Côte dIvoireGbagbo gourou secte Affi NguessanGOR

Le président Affi N’guessan se dit à l’aise avec le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire. Pour Affi, c’est justice qui est ainsi rendue à un homme qui a été vilipendé à travers le monde. Pour autant, Affi estime que ce retour devrait permettre de clarifier les choses au niveau du FPI où une crise sévit entre ceux qu’Affi considère comme des membres d’une « secte » qui se réclament de Gbagbo et ses partisans à lui. Ambiance.

A moins d’une semaine du retour annoncé de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, toute la Côte d’Ivoire retient son souffle. D’ailleurs toute l’actualité politique du moment tourne autour de cette question. Au sein de son parti, le FPI, un débat fait rage. Quelle sera la suite de la bataille à fleurets mouchetés que se livrent les partisans d’Affi et ceux de Laurent Gbagbo ?

Pour Affi, le retour de Laurent Gbagbo, qui demeure un soulagement pour lui, devrait régler la question définitivement. S’il estime que ce retour marque la fin d’une période de souffrance et d’injustice vécue par Laurent Gbagbo, Affi N’guessan reste toujours critique sur la gestion de la crise qui traverse le Front Populaire Ivoirien depuis 7 années. Ce retour affirme, en effet, Affi « va permettre de clarifier le débat à l’intérieur du parti ».

A ce sujet, Affi n’a pas été tendre avec ses adversaires internes du parti, allant jusqu’à faire un parallèle entre des membres d’une secte dont Gbagbo serait le mentor et ces derniers. « Parce ce que nous appelons les Gor ( Gbagbo ou rien), c’est à dire le courant qui anime cette frange se sont toujours réclamés de lui, ont toujours clamé qu’ils agissent en son nom, qui sont en mission pour son compte. Pour nous, c’est une situation qui a besoin d’être clarifiée dans la mesure où elle jure avec les valeurs que nous avons décidé de défendre », a expliqué Affi avant d’enfoncer le clou.

« Nous ne sommes pas dans une république clanique. Or les Gbagbo ou Rien( Gor) ont décidé d’agir comme les hommes d’un clan, d’une secte avec un gourou qui serait Laurent Gbagbo, qui aurait un pouvoir au-dessus de tout le monde, au dessus même du parti politique, alors que le parti doit être au-dessus de nous tous. Nous tous, nous attendons son retour, lui comme nous, pour tirer au clair ce dossier-là », a martelé Affi N’guessan.

Affi a terminé en disant avoir rencontré Gbagbo en janvier 2020 pour ébaucher des solutions à la crise au FPI pense qu’il y a encore une opportunité pour l’unité du FPI. Car, a affirmé Affi, il n’y a pas de rupture totale « ni dans les têtes ni dans la pratique ».

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire