Actualités

Côte d’Ivoire: 5000 vaccins arrivés a Abidjan pour lutter contre le virus Ebola

Turquie/ Covid-19 : un bébé vacciné par erreur

Depuis l’annonce samedi 14 août d’un cas de la maladie à virus Ebola, les services de santé et les acteurs intervenant dans les épidémies sont mobilisés. La riposte est en cours et se renforce. Dimanche, le ministère de la Santé a élaboré avec les partenaires comme l’OMS, la Banque mondiale, l’Unicef, la Croix-Rouge un plan de prévention. Il sera déployé dès mardi dans tout le pays.

Les « groupes cibles », personnel de santé, les forces de l’ordre aux postes frontières, là où la patiente est passée et ceux qui ont voyagé avec elle, seront vaccinés. Son itinéraire a été identifié, elle est arrivée de Guinée en bus par la route, un voyage qui s’est terminé à Abidjan avec 32 passagers.

Du côté guinéen, la mission est difficile puisque les services compétents n’arrivent pas à retrouver la famille de la jeune fille. Selon des sources médicales locales, tous les téléphones de ses contacts sont éteints.

À lire aussi :   Abidjan : un sergent risque la prison à vie

Dr Sakoba Kéita, directeur de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire en Guinée : « Le premier réflexe, c’est d’abord de vacciner tous les contacts dans les 48 heures de la détection. Donc la Guinée va donner 5 000 doses de vaccins à la Côte d’Ivoire et envoyer une équipe de 5 membres pour que la vaccination puisse commencer dès aujourd’hui ».

L’OMS et l’UNICEF se sont à leur tour mobilisé pour appuyer une riposte rapide autour du cas détecté. Georges Alfred Ki-Zerbo, le représentant de l’OMS en Guinée. « Nous voulons mettre à la disposition de la Côte d’Ivoire dans le cadre de cette déclaration toutes les innovations que l’OMS a promues sur le terrain en lien avec les autorités des pays respectifs », a-t-il affirmé.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire