Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Coronavirus : « Je n’aurais jamais pensé que mes filles avaient le virus »
22/03/2020 à 18h47 par Prudence ETOU

Deux petites filles atteintes par le coronavirus en France. La mère appelle tous les parents à la conscientisation à la réalité.

 

Le nouveau coronavirus continue sa course malgré toutes les forces déployées contre lui par les corps médicaux nationaux et internationaux, des gouvernements et évidemment de l'Organisation Mondiale de la Santé, OMS.

 

À Toulouse, en France une jeune mère a eu le malheur de voir ses deux filles touchées par l'épidémie découverte en Chine. Âgées respectivement de 4 et 10 ans Yaël et Mila ont été testées positives à la pandémie qui est en voie de conquérir le monde.

 

"J’aimerais alerter les parents : ça ne touche pas que les adultes, mes deux filles, Yaël 4 ans et Mila 10 mois, sont atteintes du COVID-19", a-t-elle formulé dans son appel lancé à l'endroit de tous les parents qui éventuellement penseraient à tort que le virus dont on parle ne vise que les adultes. Depuis deux jours, la jeune maman toulousaine Laura Levy, se donne à diffuser son témoignage par tous les moyens.

Lire aussi Coronavirus : premier décès d’un médecin hospitalier en France

Comme le pensent évidement plusieurs parents, Laura a longtemps pensé que ses filles n'étaient pas susceptibles  de contracter la maladie. Jusqu’au moment où cette épidémie mortelle a fait son entrée dans leur vie.

 

"Yaël, ma fille aînée a commencé à avoir de la fièvre dans la nuit de mercredi à jeudi. J’ai pensé que c’était une angine. À aucun moment je n’ai pensé que c’était le coronavirus, je croyais que les enfants n’étaient pas concernés. Lorsque j’ai appelé SOS Médecin, Yaël avait 41,6 degrés de fièvre, le médecin qui a ausculté mes filles m’a dit qu’elles avaient tous les symptômes du coronavirus, mais elles n’ont pas été testées."

 

Pas étonnant, Laura et son mari David sont eux aussi contaminés même si les symptômes qu’ils développent sont moins graves que ceux des fillettes. Du fait de la maladie, les deux fillettes sont extrêmement épuisées et passent énormément de temps à dormir. Les symptômes de Yaël sont plus graves que ceux de sa sœur : "grosse toux, rhume, diarrhée, douleurs à l’abdomen". Ce n’est que depuis ce vendredi, soit au bout de neuf jours, que son état de santé s’est amélioré. "La fièvre est tombée à 38°. Yaël a pris son premier repas depuis huit jours." La mère des deux gamines avoue avoir craint pour la vie de sa fille.

Lire aussi Coronavirus – France: Quatre personnes verbalisées après un enterrement

En diffusant ce témoignage d'alerte, elle espère faire prendre conscience aux parents de l’importance du confinement et des mesures et dispositions sanitaires recommandés par les professionnels de la santé . "Je trouve qu’elles ne sont pas assez strictes, il y a encore trop de gens qui ne prennent pas conscience de la situation."

 

D’autres enfants concernés ?

 

"Les parents pensent que les enfants sont asymptomatiques donc ne leur mettent pas de masques, sauf qu’ils risquent de contaminer d’autres personnes. Quand j’ai su que ma fille était malade, j’ai alerté sa maîtresse, celle-ci s’occupe de son arrière-grand-mère, il était essentiel qu’elle soit informée", a ajouté David, le père de famille.

 

Dans un cercle plus large, plusieurs autres enfants scolarisés à l’école maternelle Lapujade dans le quartier Croix-Daurade comme la petite Yaël seraient également malades, c'est en tout cas ce qu'ont supposé les parents des deux fillettes.

Lire aussi Gambie/coronavirus : 14 personnes placées en quarantaine se sont évadées

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 541 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Deux petites filles atteintes par le coronavirus en France. La mère appelle tous les parents à la conscientisation à la réalité.

 

Le nouveau coronavirus continue sa course malgré toutes les forces déployées contre lui par les corps médicaux nationaux et internationaux, des gouvernements et évidemment de l'Organisation Mondiale de la Santé, OMS.

 

À Toulouse, en France une jeune mère a eu le malheur de voir ses deux filles touchées par l'épidémie découverte en Chine. Âgées respectivement de 4 et 10 ans Yaël et Mila ont été testées positives à la pandémie qui est en voie de conquérir le monde.

 

"J’aimerais alerter les parents : ça ne touche pas que les adultes, mes deux filles, Yaël 4 ans et Mila 10 mois, sont atteintes du COVID-19", a-t-elle formulé dans son appel lancé à l'endroit de tous les parents qui éventuellement penseraient à tort que le virus dont on parle ne vise que les adultes. Depuis deux jours, la jeune maman toulousaine Laura Levy, se donne à diffuser son témoignage par tous les moyens.

Lire aussi Coronavirus : premier décès d’un médecin hospitalier en France

Comme le pensent évidement plusieurs parents, Laura a longtemps pensé que ses filles n'étaient pas susceptibles  de contracter la maladie. Jusqu’au moment où cette épidémie mortelle a fait son entrée dans leur vie.

 

"Yaël, ma fille aînée a commencé à avoir de la fièvre dans la nuit de mercredi à jeudi. J’ai pensé que c’était une angine. À aucun moment je n’ai pensé que c’était le coronavirus, je croyais que les enfants n’étaient pas concernés. Lorsque j’ai appelé SOS Médecin, Yaël avait 41,6 degrés de fièvre, le médecin qui a ausculté mes filles m’a dit qu’elles avaient tous les symptômes du coronavirus, mais elles n’ont pas été testées."

 

Pas étonnant, Laura et son mari David sont eux aussi contaminés même si les symptômes qu’ils développent sont moins graves que ceux des fillettes. Du fait de la maladie, les deux fillettes sont extrêmement épuisées et passent énormément de temps à dormir. Les symptômes de Yaël sont plus graves que ceux de sa sœur : "grosse toux, rhume, diarrhée, douleurs à l’abdomen". Ce n’est que depuis ce vendredi, soit au bout de neuf jours, que son état de santé s’est amélioré. "La fièvre est tombée à 38°. Yaël a pris son premier repas depuis huit jours." La mère des deux gamines avoue avoir craint pour la vie de sa fille.

Lire aussi Coronavirus – France: Quatre personnes verbalisées après un enterrement

En diffusant ce témoignage d'alerte, elle espère faire prendre conscience aux parents de l’importance du confinement et des mesures et dispositions sanitaires recommandés par les professionnels de la santé . "Je trouve qu’elles ne sont pas assez strictes, il y a encore trop de gens qui ne prennent pas conscience de la situation."

 

D’autres enfants concernés ?

 

"Les parents pensent que les enfants sont asymptomatiques donc ne leur mettent pas de masques, sauf qu’ils risquent de contaminer d’autres personnes. Quand j’ai su que ma fille était malade, j’ai alerté sa maîtresse, celle-ci s’occupe de son arrière-grand-mère, il était essentiel qu’elle soit informée", a ajouté David, le père de famille.

 

Dans un cercle plus large, plusieurs autres enfants scolarisés à l’école maternelle Lapujade dans le quartier Croix-Daurade comme la petite Yaël seraient également malades, c'est en tout cas ce qu'ont supposé les parents des deux fillettes.

Lire aussi Gambie/coronavirus : 14 personnes placées en quarantaine se sont évadées

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 541 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire