Conflit en Ukraine : la Russie annonce une opération militaire spéciale dans le Donbass


Video player

 

M. Poutine a déclaré que la Russie ne prévoyait pas d’occuper l’Ukraine, mais a averti que la réponse de Moscou serait « instantanée » si quelqu’un tentait de s’attaquer à la Russie.

L’Ukraine a affirmé que « Poutine a lancé une invasion à grande échelle ».

Dans un tweet, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a écrit : « Les villes ukrainiennes pacifiques sont frappées. C’est une guerre d’agression. L’Ukraine se défendra et gagnera. Le monde peut et doit arrêter Poutine. Le moment est venu d’agir ».

Les alliés occidentaux de l’Ukraine avaient auparavant averti que la Russie était sur le point d’envahir.

Des informations font maintenant état d’explosions dans plusieurs villes ukrainiennes et de coups de feu près de l’aéroport principal de Boryspil dans la capitale Kiev.

Selon le président américain Joe Biden, Washington et ses alliés répondraient de manière unie et décisive à « une attaque non provoquée et injustifiée des forces militaires russes » contre l’Ukraine.

« Le président Poutine a choisi une guerre préméditée qui entraînera une perte catastrophique de vies humaines et de souffrances humaines », a reconnu M. Biden. Et d’ajouter que « Le monde tiendra la Russie responsable. »

Dans une dernière tentative pour éviter la guerre peu avant l’annonce de M. Poutine, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a exhorté les citoyens russes à s’opposer à toute guerre.

M. Zelensky précise que la Russie a près de 200 000 soldats et des milliers de véhicules de combat aux frontières de l’Ukraine.

La Russie lance son opération militaire quelques jours seulement après avoir reconnu les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et Louhansk dans l’est de l’Ukraine.

Les régions sécessionnistes – qui contrôlent de larges pans de la région du Donbass – ont ensuite demandé à Moscou un soutien militaire.

M. Poutine a dit que l’objectif de l’opération militaire était de défendre les personnes qui avaient été soumises pendant huit ans au « génocide par le régime de Kiev ».

C’était une référence apparente aux manifestations de masse en Ukraine qui ont renversé le président pro-russe Viktor Ianoukovitch en 2014.

M. Poutine a accusé à plusieurs reprises les États-Unis et leurs alliés d’ignorer les demandes de la Russie d’empêcher l’Ukraine de rejoindre l’alliance militaire de l’OTAN et d’offrir des garanties de sécurité à Moscou.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Conflit en Ukraine : la Russie annonce une opération militaire spéciale dans le Donbass Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire